Comment tuer vos personnages !

Modérateurs : Estelle Hamelin, Jean, Travis, Charlotte, tom, marie.m, Eric, jerome, Nathalie

Avatar du membre
Fred Combo
Messages : 785
Enregistré le : ven. févr. 10, 2006 9:16 am

Comment tuer vos personnages !

Message par Fred Combo » mer. mars 10, 2010 3:49 pm

Une des nombreuses rubriques utiles du nouveau site de la SFWA nous explique comment dézinguer vos personnages de manière crédible, avec tous les détails médicaux qu'il est indispensable de connaître pour avoir l'air de maîtriser le sujet...
Si tu ne fais pas une histoire de ta vie, un jour tu seras dans l'histoire de quelqu'un d'autre.
Sir Terry Pratchett

Avatar du membre
kibu
Messages : 2901
Enregistré le : mer. mars 08, 2006 3:54 pm

Message par kibu » mer. mars 10, 2010 4:30 pm

En leur faisant lire du van Vogt.

Hum, pardon, je viens de recevoir un mail de la Cour pénale internationale. Je vais être déferré pour crime contre l'humanité, barbarie et tout le toutim.
RDV en 2302, date de ma libération.
Too bad.
A l'envers, à l'endroit

Ô Dingos, ô châteaux

Avatar du membre
Roland C. Wagner
Messages : 3588
Enregistré le : jeu. mars 23, 2006 11:47 am

Message par Roland C. Wagner » mer. mars 10, 2010 4:33 pm

Je n'aime pas tuer mes personnages.
« Regarde vers Lorient / Là tu trouveras la sagesse. » (Les Cravates à Pois)

الكاتب يكتب

Avatar du membre
Fred Combo
Messages : 785
Enregistré le : ven. févr. 10, 2006 9:16 am

Message par Fred Combo » mer. mars 10, 2010 4:49 pm

Roland C. Wagner a écrit :Je n'aime pas tuer mes personnages.
C'est comme ça que tu as eu la bonne idée de prolonger artificiellement la vie d'HPL ?

Bon, même sans aller jusqu'à les tuer, ils peuvent tomber malade...
Quelqu'un a des statistiques sur l'absentéisme des héros dans les romans de plus de 500 pages ?
Il y a aussi le cas de Levine, un recueil de nouvelles de Westlake (polar), dont le personnage principal est hypocondriaque.
Si tu ne fais pas une histoire de ta vie, un jour tu seras dans l'histoire de quelqu'un d'autre.
Sir Terry Pratchett

Avatar du membre
marypop
Messages : 1180
Enregistré le : jeu. nov. 06, 2008 9:07 pm
Localisation : Burdigala

Message par marypop » mer. mars 10, 2010 4:53 pm

Le plus simple reste de ne pas donner trop de détails, ça réduit drastiquement les risques d'erreur médicale.
Exemple : un bon "virus mortel" -> zou carpette
si on commence à mélanger sf archaïque et proto-sf, personne ne s'y retrouvera plus.
Dieu.

Avatar du membre
Lisore
Messages : 2078
Enregistré le : mer. oct. 08, 2008 9:26 am
Localisation : Loin de toute librairie digne de ce nom :(

Message par Lisore » mer. mars 10, 2010 5:26 pm

La chute dans le précipice insondable, c'est pas mal non plus. Ou le décès rapporté par un autre personnage, c'est pas mal non plus (comme ça, au moins, s'il raconte n'importe quoi, ça passe mieux).
...!

Avatar du membre
Don Lorenjy
Messages : 1442
Enregistré le : jeu. mars 09, 2006 9:03 am
Contact :

Message par Don Lorenjy » mer. mars 10, 2010 6:18 pm

Roland C. Wagner a écrit :Je n'aime pas tuer mes personnages.
C'est un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse.
Les marques Don Lorenjy et Don Lo sont retirées des rayons

Avatar du membre
marypop
Messages : 1180
Enregistré le : jeu. nov. 06, 2008 9:07 pm
Localisation : Burdigala

Message par marypop » mer. mars 10, 2010 7:14 pm

Don Lorenjy a écrit :
Roland C. Wagner a écrit :Je n'aime pas tuer mes personnages.
C'est un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse.
XD
si on commence à mélanger sf archaïque et proto-sf, personne ne s'y retrouvera plus.
Dieu.

Avatar du membre
c.guitteaud
Messages : 220
Enregistré le : lun. juin 11, 2007 5:17 pm
Localisation : LOIRET
Contact :

Message par c.guitteaud » mer. mars 10, 2010 8:43 pm

J'en ai déjà tué un plusieurs fois.
Je mets la musique appropriée pour me lancer dans l'écriture de ce genre de passage. 8)

Avatar du membre
gutboy
Messages : 1595
Enregistré le : dim. mai 07, 2006 10:04 am

Message par gutboy » mer. mars 10, 2010 9:58 pm

kibu, on a des adeptes en prison (no wonder), donc tu es mort.

Sérieusement, c'est compliqué de flinguer un personnage?
Psychologiquement pour l'auteur, je veux dire.

c.guitteaud a écrit :J'en ai déjà tué un plusieurs fois.
Plusieurs fois le même? Il va t'en vouloir à force. Ahah.
Listen now. Whoever you are, with these eyes of yours that move themselves along this line of text; whoever, wherever, whenever. If you can read this sentence, this one fragile sentence, it means you're alive. (Jeff Noon - Falling out of cars)

Avatar du membre
Eric
Administrateur - Site Admin
Messages : 5185
Enregistré le : ven. déc. 16, 2005 1:03 pm
Localisation : Paris

Message par Eric » jeu. mars 11, 2010 12:21 am

Don Lorenjy a écrit :C'est un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse.
; )

Avatar du membre
Vladkergan
Messages : 507
Enregistré le : lun. juil. 06, 2009 6:12 pm
Contact :

Message par Vladkergan » jeu. mars 11, 2010 1:23 am

Lisore a écrit :La chute dans le précipice insondable
Vas dire ça à Sherlock Holmes !

Avatar du membre
bormandg
Messages : 11906
Enregistré le : lun. févr. 12, 2007 2:56 pm
Localisation : Vanves (300 m de Paris)
Contact :

Message par bormandg » jeu. mars 11, 2010 2:24 am

Vladkergan a écrit :
Lisore a écrit :La chute dans le précipice insondable
Vas dire ça à Sherlock Holmes !
Ah, les chutes de Reichenbach... :twisted:
"If there is anything that can divert the land of my birth from its current stampede into the Stone Age, it is the widespread dissemination of the thoughts and perceptions that Robert Heinlein has been selling as entertainment since 1939."

Avatar du membre
dracosolis
Messages : 7417
Enregistré le : mar. févr. 07, 2006 8:08 pm
Contact :

Message par dracosolis » jeu. mars 11, 2010 10:32 am

Roland C. Wagner a écrit :Je n'aime pas tuer mes personnages.
moi je n'arrive pas à les sauver^^

gutboy a écrit :kibu, on a des adeptes en prison (no wonder), donc tu es mort.

Sérieusement, c'est compliqué de flinguer un personnage?
Psychologiquement pour l'auteur, je veux dire.
.
au début du roman, normalement non
a la fin tout se complique :twisted:
pour mon dernier jeunesse, j'ai tué deux persos, le premier bon...mais le second, hum
(au point que je l'avais fait mourir en off dans un premier temps)
pi au deuxième passage tant pis j'ai pris mes c... seins à deux mains et, tapant avec le nez, j'ai écrit la scène.
à la fin j'avais mal au bide
Antéchrist N°4
Idéologue Relativiste à mi-temps
Antéchrist N°4 :

Avatar du membre
Lisore
Messages : 2078
Enregistré le : mer. oct. 08, 2008 9:26 am
Localisation : Loin de toute librairie digne de ce nom :(

Message par Lisore » jeu. mars 11, 2010 11:32 am

Vladkergan a écrit :
Lisore a écrit :La chute dans le précipice insondable
Vas dire ça à Sherlock Holmes !
Ben justement, c'est ça qui est bien : non seulement tu n'as pas à décrire l'agonie du dégringoleur, mais en plus tu peux "valablement" le faire ressurgir plus tard si tu changes d'avis. :lol:
...!

Répondre

Retourner vers « Vos questions sur l'écriture et l'édition en général »