CoCyclics, bêta-lecture et conseils d’écriture - Juin 2017 : La perte de sang

aux éditions
Genre : Interview
Sous-genres :
  • sciences

Date de parution : juin 2017 Inédit
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Interview mail
Titre en vo :

Lire tous les articles concernant

Chaque mois, CoCyclics propose sur ActuSF différents éclairages autour de l’activité d’auteur - publié ou non. CoCyclics est un collectif ouvert à tous, notamment fréquenté par des écrivains de SFFF découverts ces dernières années. On y pratique la bêta-lecture, on y partage des conseils d’écriture et on y échange sur les sujets touchant à l’édition et à l’Imaginaire. Plus d’infos https://tremplinsdelimaginaire.com/...

 Parfois, durant leurs recherches, les auteurs sont amenés à se documenter sur des sujets divers et variés, pour améliorer le réalisme de certaines scènes ou la crédibilité de certains personnages... Ce mois-ci, CoCyclics a donc décidé de rassembler des informations sur la perte de sang et ses conséquences sur un organisme humain.
 
La première partie de la chronique propose une traduction libre de l’article "Writing tips : writing blood loss" présent sur le blog "Let me explain to you a thing". La deuxième partie est une série de questions/réponses avec un médecin sur le sujet.
 
PETITS TRUCS D’ECRITURE : LA PERTE DE SANG ET SES CONSEQUENCES
 
Parce que c’est important d’être précis quand on écrit, il vaut mieux savoir de quoi on parle quand on se lance dans une scène. Moi, je suis fatigué de lire n’importe quoi. Ce document traite donc de la perte de sang et des conséquences qu’elle a chez un être humain. 
 
La perte de sang dans les fanfics manque souvent de réalisme, mais poignarder des gens est illégal, même pour servir la cause de la précision scientifique. Alors voici un amical petit document qui pourra éviter de commettre un homicide.
 
Posons les bases : 
 
Statistiquement, le corps d’une personne de masse moyenne contient 5 litres de sang (mais peut parfois en contenir jusqu’à 8, ça dépend des gens).
Imaginez 5 bouteilles de jus de fruit.
 
Les effets d’une perte de sang peuvent être différents d’une personne à l’autre. Par exemple, les gens plus petits ont moins de sang et seront plus rapidement affectés et, au contraire, les gens plus corpulents le seront moins vite. Les gens en bonne santé seront moins touchés. Et bien sûr, les gens qui ont une fréquence cardiaque élevée mourront plus vite que les autres. D’ailleurs, un petit conseil : après avoir été poignardé, évitez de vous mettre à courir.
 
 
Perdre un demi-litre de sang 
 
Il reste un volume de 4,5 litres dans le corps.
Une perte d’un demi-litre représente à peu près 10% du volume de sang. 
Eh bien, ce n’est pas très dangereux. La victime a toujours un pouls et son rythme cardiaque est normal – ainsi que sa tension, qui se comporte bien.
 
IL VIVRA
 
Perdre un litre de sang 
 
Il reste un volume de 4 litres dans le corps.
Une perte d’un litre représente à peu près 20% du volume de sang. La victime reste toujours parfaitement consciente et active. Un pouls est toujours détecté mais le rythme cardiaque est élevé (environ 100 battements par minute ou plus, au repos). La pression sanguine et le rythme respiratoire sont normaux si la personne est allongée, mais seront probablement vite élevés si elle fait un effort quelconque.
 
ÇA VA SECOUER UN PEU, MAIS IL NE MOURRA PAS
 
Perdre un litre et demi de sang 
 
Cela représente environ 30% du volume.
La victime est sujette à la confusion et à l’anxiété (du moins si elle n’était pas déjà anxieuse : ça fait déjà une sacrée tonne de sang perdu !).
Le pouls s’affaiblit, la pression sanguine est en train de chuter, maintenant. Le rythme respiratoire est déjà de 30 respirations par minute et augmente encore.
 
EUUUUH, IL VA PROBABLEMENT S’EN SORTIR (probablement)
 
Perdre deux litres de sang 
 
Cela représente 40% du volume. La victime est très confuse et léthargique. Le pouls est très très faible. Le rythme cardiaque est au-dessus de 120 battements par minute.
 
IL Y A DE BONNES CHANCES POUR QU’IL MEURE A CE STADE (ça fait un paquet de sang) 
 
Perdre deux litres et demi de sang 
 
Cela représente 50% du volume.
La victime est inconsciente à partir de maintenant. Le pouls est absent. Le rythme cardiaque est à 140 ou même au-dessus, ce qui est l’équivalent de quelqu’un qui serait en train de faire un très gros effort. La pression sanguine est extrêmement faible. Le rythme respiratoire est très rapide et chaque respiration très peu profonde.
 
A MOINS QUE DIEU, OU UN DE SES ANGES, OU N’IMPORTE QUELLE AUTRE AIDE MIRACULEUSE N’INTERVIENNE TRES VITE, IL MOURRA 
 
 
A la moindre perte supplémentaire de sang, il y a zéro chance pour qu’il survive. Sauf s’il est magique ou ce genre de chose.
 
Ne me parlez pas de quelqu’un qui perdrait cinq litres de sang et qui survivrait. Il n’a littéralement plus de sang dans le corps. Le sang est important, vous savez. Même un défibrillateur ne vous sauvera pas, si vous avez perdu autant de sang.
Aimez votre sang.
Parce qu’il vous aime.
Et vous maintient en vie.
 
C’est tout ! Amusez-vous bien, amis écrivains !
 
La seconde partie de l’article : Questions à u médecin sur la perte de sang 
 

D'accord, pas d'accord ? Parlez de ce livre sur le forum.

Vous voulez donner votre avis sur ce sujet ? Vous voulez mettre un lien vers votre propre chronique ? Cliquez ici.