La 25e Heure
( Les Enquêtes de la 25e Heure 1 )
de Feldrik Rivat
aux éditions L’Homme Sans Nom
Genre : Polar
Sous-genres :
  • Fantastique
  • Steampunk
  • Uchronie

Auteurs : Feldrik Rivat
Couverture : Elian Black’Mor
Mise en page : Carine-M
Date de parution : octobre 2015 Inédit
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Roman
Nombre de pages : 448
Titre en vo :


Achetez-le en numérique !

Lire tous les articles concernant Feldrik Rivat

Un polar fantastique et accrocheur, dans le Paris du XIXe !

Feldrik Rivat est né à Thonon-les-Bains en juin 1978. Après diverses explorations dans des domaines comme le théâtre, le dessin ou la sculpture, il est devenu archéologue et cette profession irrigue perceptiblement son écriture. La 25e Heure est la première enquête du cycle, suivi du Chrysanthème Noir. Vous pouvez retrouver deux interviews de l’auteur, consacrées à ce diptyque. Il est également l’auteur d’une série de fantasy, Les Kerns de l’Oubli.

« En cette nuit la plus longue du siècle, vous assistez à la naissance d’une nouvelle ère. Car moi, Allan Kardec, je vous parle depuis le monde des morts. »

Une enquête mêlant ésotérisme et science

Décembre 1888. Tandis que la tour de Gustave Eiffel s’élève doucement dans les hauteurs parisiennes, les morts disparaissent. Cimetières vandalisés, tombes profanées… la rumeur va bon train et le peuple s’affole. Les morts parleraient, et de plus en plus de personnes se tournent vers le spiritisme.

La préfecture de police est sollicitée et se veut rassurante. Ce n’est qu’une plaisanterie de quelques farceurs déterminés, rien de plus. Mais dans l’ombre des cabinets ministériels, l’affaire inquiète. Deux policiers sont alors lancés sur cette affaire : Eudes Anatole-Faust Lacassagne, surnommé le Khan, et Louis Bertillon, fraîchement sorti de l’école de police et désireux de faire ses preuves.

Tandem aussi improbable qu’efficace, les deux hommes ne sont pas au bout de leurs surprises, et pourraient payer bien cher leur implication dans cette affaire de plus en plus obscure…

Des plus réussies !

Plongez sans tarder dans ce Paris du XIXe érudit, documenté et terriblement fascinant ! Entre début de l’électricité, spiritisme raisonné et dialogues emplis de gouaille parisienne du meilleur effet, l’atmosphère saisissante et légèrement steampunk de cette fin de siècle est admirablement décrite. Mais l’enquête n’est pas en reste, ainsi que les protagonistes, fouillés et intéressants (malgré quelques petites répétitions, notamment sur certains tics). L’intrigue se densifie, les références abondent et le fantastique s’exprime doucement.

Oscillant constamment entre science, ésotérisme et rigueur toute policière, ce premier opus des Enquêtes de la 25e Heure, arrive aisément à ferrer son lecteur. Une belle entrée en matière dans l’imaginaire de l’auteur, et une plongée sans filet dans une époque qui n’en finit pas de fasciner ! À découvrir !

Mention spéciale également au graphisme et à la couverture, entre pulp et affiche de cinéma, et à la quatrième de couverture dans la pure tradition des romans-feuilletons.
 

Hermine Hémon

Et afin d’éviter toute frustration inutile, procurez-vous également la suite, Le Chrysanthème Noir. La fin du premier opus pouvant, fatalement, éprouver vos nerfs…