Le Cerf Blanc
( Légendes de la Table Ronde 2 )
de Aleksi Briclot et Nicolas Demare
aux éditions Soleil ,
collection Celtic
Genre : Fantasy
Sous-genres :
  • Légendes

Scénariste : Ronan Le Breton
Dessinateur : Aleksi Briclot
Couleurs : Aleksi Briclot
Date de parution : avril 2006 Inédit
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Album
Nombre de pages : 48
Titre en vo : 1

Lire tous les articles concernant Aleksi Briclot ou Nicolas Demare

Nouvelles adaptation de légendes

Ronan Le Breton est né en 1972 à Vannes. Au départ il semble se destiner à une carrière dans l’économie. Mais à cause de sa passion pour la fantasy, les contes celtes et les jeux de rôle, il échoue à l’oral du Capes. C’est sa rencontre avec Jean-Luc Istin qui le persuade de s’orienter vers l’écriture de scénarios pour la BD. Avec ce dernier et un collectif de dessinateurs et de scénaristes, il participe à la collection Celtic chez Soleil qui comprend de nombreux tomes en rapport avec l’univers celte.

Aleski Briclot est né lui en 1978. Il a fait des études de graphisme et de communication. Son premier essai dans le milieu de la BD est l’adaptation en comics Alone in the dark 4. Mais ce qui a véritablement révélé le talent d’Aleski, c’est sa Graphic Novel de Spawn : Simony qui fut la meilleure vente aux US le mois de sa sortie.

Dans les méandres d’une forêt à la poursuite d’un cerf

La Dame du Lac continue ses pérégrinations dans la forêt de Brocéliande. Elle en profite, en même temps, pour révéler aux lecteurs les légendes arthuriennes. Cette fois-ci dans cette histoire divisée en trois parties, les chevaliers Gauvain, Perceval et Lancelot vont être confrontés au dieu de la forêt : Cernunnos. Il apparaît bien entendu sous la forme d’un cerf. Un cerf blanc qui met au défi les chevaliers de la Table Ronde de le tuer. Mais peut-on réellement tuer un dieu ?

Appropriation fidèle d’un mythe celte mais avec, hélas, des dessins inégaux

La chasse du Cerf blanc est une figure classique du patrimoine celtique. Les romans de la Table Ronde étant les dépositaires direct de cette culture il était normal de la retrouver intégrée dans ces écrits. Ronan Le Breton reste fidèle à cette tradition et même si ce n’est pas la même chasse que l’on trouve dans les romans de Chrétien de Troie, toute la symbolique est présente...

Au niveau des dessins, on retrouve les même problème que dans le tome précédent : une inégalité. A côté des somptueuses peintures d’Aleski, on trouve de pâles dessins qui n’ont aucune prestance. Cela est bien dommage car la couverture est vraiment très belle et peut tromper le lecteur. Au final l’ensemble de cette BD demeure convenable et il ne nous reste plus qu’à nous laisser entraîner dans la chasse du Cerf blanc...

Pierre Demetz

D'accord, pas d'accord ? Parlez de ce livre sur le forum.

Vous voulez donner votre avis sur ce sujet ? Vous voulez mettre un lien vers votre propre chronique ? Cliquez ici.