Nuits-Lumière, Mystères en Guillestrois
( 1 )
de Pierre Bordage
aux éditions Librio
Genre : Fantastique

Auteurs : Pierre Bordage
Couverture : Christian Volkmann
Date de parution : octobre 2002 Inédit
Langue d'origine : Français
Type d'ouvrage : Recueil
Nombre de pages : 1
Titre en vo : 1
Cycle en vo : Guin Saga

Lire tous les articles concernant Pierre Bordage

Déception...

Présenter Pierre Bordage est devenu difficile. Au fil de ses écrits, cet auteur français de science-fiction a su se faire une place dans les littératures de l’imaginaire, une place qui maintenant, n’est plus à prouver. Les Guerriers du Silence, Wang, Abzalon, Orchéron... Avec ses romans, Pierre Bordage est devenu un écrivain incontournable. Nuits-Lumière n’est point un roman, mais plutôt une longue nouvelle en hommage à une belle région de notre pays, celle du Guillestrois.

Que la lumière soit...

Franck est un jeune assistant réalisateur en repérage pour un téléfilm, à Guillestre. Profitant de ce voyage, il tente d’oublier son mariage raté. Durant son séjour, il rencontre Doriane, une étrange jeune femme aux cheveux blancs. C’est le coup de foudre. Il vit alors une relation passionnée pendant une semaine, mais un soir, tout s’effondre : Doriane a disparu. Seul indice, un texte manuscrit avec un étrange message. C’est ainsi qu’une quête désespérée commence pour Frank...

...Et la lumière fut.

Tout ne pas être toujours parfait et malheureusement Nuits-Lumière fait partie de ces livres qui vous déçoivent. Non pas que la nouvelle soit mauvaise ou mal écrite, pas du tout, non, c’est juste que dès le début, on devine tout. On a une impression de déjà lu, de déjà vu. L’histoire est classique, sans intérêt et surtout sans idée nouvelle. Les mondes parallèles, la quête, l’histoire d’amour impossible... Tout cela, c’est déjà du rabâché. Que dire de plus ? Rien d’autre, cela s’avérerait inutile.

Laure Ricote

D'accord, pas d'accord ? Parlez de ce livre sur le forum.

Vous voulez donner votre avis sur ce sujet ? Vous voulez mettre un lien vers votre propre chronique ? Cliquez ici.