Schram et Harrison, I et II
( Schram et Harrison 1 )
de Sabine du Fa 
aux éditions du Jasmin
Genre : Science Fiction
Sous-genres :
  • Intelligence artificielle

Auteurs : Sabine du Fa 
Couverture : Sylvie Moreau
Date de parution : 2011 Inédit
Langue d'origine : Franšais
Type d'ouvrage : Roman
Nombre de pages : 163
Age minimum : 9 ans
Titre en vo :

Lire tous les articles concernant Sabine du Fa 

Les robots savent ce qui est bon pour nous !

 Auteur de roman jeunesse, Sabine du Faÿ est assistante commerciale alors qu’elle commence à écrire son premier livre, Le Rêve de Rahim (2006, Thierry Magnier). Editée dans plusieurs maisons, elle sortira en 2010 Le petit Bossu aux éditions Le Sorbier, et, un conte illustré par Nicolas Duffaut : L’Enfant, Le Renne et Le Loup chez Seuil Jeunesse, en 2011.
 
Ici La Voix
 
Harrison est un garçon qui a plein de questions en tête. Trop pour ce monde où on doit se laisser mener par La Voix, car c’est elle qui sait tout et dirige votre vie de A à Z. Harrison fait partie de ceux qui rêvent debout, sont curieux de tout et veulent connaitre un savoir que même Schram, son fidèle vieux robot, ne peut lui divulguer.
Aidé de Schram, Harrison comprendra à ses dépens que le monde dans lequel il vit recèle bien des secrets terrifiants...
 
Un futur artificiel
 
Histoire en deux tomes, Schram et Harrison I : Le défi et Schram et Harrison II : Le rebelle, est un court cycle typiquement de Science Fiction, visant un jeune public qui découvrira seul, ou, accompagné de leurs parents, cette aventure futuriste.
 
Sabine du Faÿ met ici en scène une histoire captivante qui, par son écriture fluide et poétique, s’adresse à des lecteurs s’ouvrant au monde de la lecture, et a ceux déjà perdus dans le monde de l’imaginaire.
Le premier tome, Le défi, ne manque pas de faire vivre à son lecteur une intrigue émouvante dans un monde qui se révèle, au fur et à mesure, très dur et sombre.
Une histoire dans laquelle il sera facile pour les lecteurs de s’identifier au jeune héros, et poursuivre avec lui et son robot, leur quête de réponses.
 
Sans nul doute, le livre a parfois des passages peu compréhensibles qui sont là pour donner du panache ou du mystère à l’histoire, créant ainsi des "à coté" ennuyeux ou chargé en signification subjective mais superficiel. Néanmoins, ce n’est juste un point blanc dans l’espace, qui s’éclipse sous le charme du robot Schram qui est l’un des piliers dans cette aventure ; et, tel E.T, un héros à part entière dont il est facile de s’attacher.
 
Beaucoup plus noir, nous passons dans le "côté obscur de la force" dans le deuxième tome, le rebelle. Là, l’histoire se fait plus oppressante, cruelle, tout en restant dans un alinéa pour enfant. L’auteur creuse plus dans les caractères d’une intelligence artificielle mégalomane, amer envers une humanité qu’elle dénigre, contre un espoir que combattent des héros souvent perdus.
Un combat contre le bien et le mal qui pose des réflexions sur notre manière de voir l’éducation et la culture des enfants êtres trop conduits par la technique qui nous entoure.
 
Une histoire intéressante mais qui, comme son prédécesseur, nous sort des personnages secondaires et des situations semblant apparaitre comme par magie, juste pour justifier la survie des héros. On aurait pu faire abstraction de cela, mais la fin trop brouillonne ne fait que souligner ces erreurs et nous laisse perplexes sur la direction finale qu’a prise l’auteur.
Peut-être n’aurait-il fallu pas avoir peur d’approfondir l’histoire et de laisser prendre le dessus à ce côté ténébreux de l’aventure qui révèle les vrais héros.
 
Malgré une conclusion bâclée, Schram et Harrison I et II sont des romans réussis sur la SF Jeunesse, qui, loin de se cantonner à une histoire mièvre, propose une vision éthique d’un future qui s’écrit au présent. À découvrir.
 

Elodie

D'accord, pas d'accord ? Parlez de ce livre sur le forum.

Vous voulez donner votre avis sur ce sujet ? Vous voulez mettre un lien vers votre propre chronique ? Cliquez ici.