- le  

Carnaval sans roi

Francis Berthelot ( Auteur), Grillon (Illustrateur de couverture)
Cycle/Série : 
Langue d'origine : Français
Aux éditions : Collection :
Date de parution : 31/01/2011  -  livre
voir l'oeuvre
Commenter

Carnaval sans roi

Né en 1946, Francis Berthelot possède une bibliographie fournie avec notamment le cycle du Rêve du Démiurge dont Carnaval sans roi est le huitième tome. Un nouveau volume qui illustre bien au passage les évolutions que connaît actuellement le monde du livre puisqu'il est édité sous sa forme papier par Rivière Blanche tandis que la version numérique est éditée au Bélial, l'éditeur papier des tomes précédents.

En plus d'être un auteur fin et séduisant (on rappellera en dehors de ce cycle son chef d'œuvre Rivage des intouchables), cet ancien du groupe Limite a également été chercheur en littérature et est aujourd'hui encore un spécialiste des transfictions. Dans ce domaine, son livre Bibliothèque de l'Entre-Mondes fait toujours autorité.

De personnages en personnages

Le Rêve du Démiurge suit une poignée de personnages à différentes époques de leur vie. Ce huitième tome met en scène Kantor, le jeune homme télépathe rencontré dans Nuit de colère, le cinquième volume. Il reçoit une lettre l'invitant à venir en aide à Alvar, l'homme qui dans Le Petit Cabaret des Morts (le septième tome) avait enfermé des âmes dans une sorte de laboratoire pour leur faire exécuter un spectacle délirant.

A la fin de ce roman, les âmes prisonnières avaient retrouvé leur liberté sauf cinq d'entre elles qui s'étaient infiltrées dans le cerveau de leur tortionnaire pour le hanté, le plongeant dans une sorte de schizophrénie comateuse...

Kantor va devoir plonger dans son esprit et trouver un moyen de faire sortir une à une les cinq âmes pour redonner à Alvar son intégrité mentale. Une opération qui n'est pas sans risque pour le télépathe.

Un pont entre les tomes précédant

Même s'il peut sans doute se lire indépendamment des autres, ce roman fait donc le lien entre les volumes cinq et sept du cycle du Rêve du Démiurge. Il met en scène deux personnages qui étaient jusqu'ici assez peu recommandables. Enfant détruit par son père qui dirigeait une secte, Kantor a eu un passé houleux durant lequel il a fait des choses assez peu exemplaires. De son côté Alvar s'est rendu coupable d'avoir empêché des âmes de rejoindre le royaume des morts en les séquestrant dans son étrange cabaret. Ils n'en sont que plus intéressant, le premier se débattant encore avec son passé tandis que pour le second se pose la question de la rédemption.

L'idée d'imaginer l'esprit sous la forme de paysages reflétant la personnalité de l'individu est également assez intéressante car elle lui permet de faire évoluer concrètement Kantor lorsqu'il se plonge dans le cerveau d'Alvar. Cela donne un décor assez frappant et assez crédible à l'affrontement qu'il l'attend contre les âmes qui y sont cachés. 

Francis Berthelot en profite également pour faire le point sur les amours des uns et des autres. C'est le deuxième véritable fil de ce récit, explorant toutes les possibilités en matière d'amour et d'amitiés, avec toutefois une sorte de pudeur, le sexe étant tout juste évoqué.

Roman au fantastique plutôt léger, Carnaval sans roi enchantera sans aucun doute les afficionados de la série et les amateurs de fantastique psychologique. Il fait évoluer les personnages et les situations, exprimant envers eux une certaine douceur. On regrettera peut-être un peu que le suspense ne soit pas un peu plus fort. Rien de bien grave cependant. La plume est belle et fine, et on prend un grand plaisir à parcourir ces pages. En attendant désormais la suite avec impatience.

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?

{{insert_module::18}}