- le  

Comme une bête

Philip José Farmer ( Auteur), François Lasquin (Traducteur), Patrick Servage (Illustrateur de couverture)
Langue d'origine : Anglais US
Aux éditions : 
Date de parution : 31/10/2004  -  livre
voir l'oeuvre
Commenter

Comme une bête

Né en 1918, Philip José Farmer est un des très grands noms de la science-fiction. Il a marqué le genre avec des titres comme Les amants étrangers, La saga des hommes Dieux et Le monde du Fleuve. A côté de ces romans et de ces cycles qui sont ses grands chefs d'œuvres, on trouve une foule de livres partant dans toutes les directions (et quasiment introuvable aujourd'hui). Pour mémoire on citera le Masque Vide, Station Cauchemar ou bien encore Soleil Obscur. Mais pour être complet, il faut également ajouter que Farmer eu à certaines périodes de sa carrière des envies d'érotisme, d'humour et d'aventures. Des envies qui donnèrent lieu à quelques romans étonnants comme La jungle nue, Une bourrée pastorale ou bien encore L'homme qui trahit la vie. Comme une bête en fait également partie.

Une enquête comme il n'en avait jamais connu.

Détective de profession, la nouvelle enquête d'Harald Childe semble tout ce qu'il y a de plus classique. L'affaire commence par un meurtre bizarre à Hollywood. Une vidéo montant la mort d'un homme en pleine séance de sexe un rien SM est envoyée à la police. Ses investigations le conduisent alors chez un étrange individu se disant roumain, riche et attiré par le paranormal. Commence alors une enquête comme Harald n'en a jamais vu.

Du sexe, du sexe et du sexe !!!

Comme une bête est un roman dans lequel Farmer mélange allègrement le sexe le plus cru (pornographique, disons le clairement) et une légère intrigue policière, teintée de paranormal. Le trait est tellement grossier que ce livre prête plus à rire qu'autre chose. D'ailleurs à voir comment le héros se perd avec ces suspects qui ne pensent que fornication et fornication, on n'est à aucun moment pris par l'intensité dramatique de l'histoire. C'est évident, on est ici dans le délire le plus total, loin, très loin de ses chefs d'œuvres. Comme une bête est un roman mineur de Farmer, comme un grand éclat de rire. Sa lecture n'est pas désagréable, mais sans plus. A réserver essentiellement aux fans de l'auteur.

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?