- le  

Conséquences d'une disparition

Langue d'origine : Anglais UK
Aux éditions : Collection :
Date de parution : 13/09/2018  -  livre
voir l'oeuvre
Commenter

Conséquences d'une disparition

Christopher Priest, né en 1943, est un écrivain britannique. Il est notamment l'auteur du Monde inverti (prix British Science Fiction), de l'Archipel du rêve, du Prestige et de La Séparation (grand prix de l'Imaginaire). Il est également vice-président de la H. G. Wells Society.

Il est considéré comme l’un des auteurs de science-fiction les plus originaux, genre dont il critique fréquemment les médiocres ambitions littéraires.

Son œuvre gravite autour de quelques thèmes centraux : le caractère trompeur de la mémoire et de la subjectivité ; la relativité des points de vue sur le monde.

 

Quand l'histoire intime fictionnelle rencontre l'Histoire collective réelle

 

Ben Matson, jeune journaliste scientifique, rencontre Lil, une jeune femme fascinante et mystérieuse, la perd d'un coup, et tente ensuite de reconstruire sa vie.

Il commence à mener des recherches sur le 11-Septembre, sur la version officielle et ses failles, sur les théories du complot et certaines de leurs informations factuelles troublantes.

Il mène aussi des enquêtes de journalisme scientifique auprès du savant Tatarov et de sa sociologie sur les gestions collectives des crises : « Si des gens définissent des situations comme réelles, alors elles sont réelles dans leurs conséquences. Autrement dit, c'est l'interprétation d'une situation qui détermine l'action. »

Ben va tenter de démêler cette histoire, de retrouver la trace de Lil, sans se douter encore de ce qui l'attend.

 

Un titre sociologique

 

Le titre surprend au premier abord. On se demande s'il s'agit d'un essai théorique sociologique ou psychologique sur les effets que peut produire la disparition d'une personne ou d'un objet. Et on prend le livre et on le lit parce que c'est Christopher Priest, parce qu'on le connaît et qu'on l'aime.

 

Le temps, les conséquences du passé sur le présent

 

L'histoire est construite de manière assez originale, avec un va-et-vient dans le temps qui met justement en lumière les conséquences dans le temps que la disparition de la personne aimée peut avoir sur la vie et le psychisme de celui qui reste.

 

Un roman complotiste

 

Conséquences d'une disparition, c'est l'histoire des tours du World Trade Center et du Pentagone, une autre histoire de ces événements terroristes, une histoire officieuse qui pointe les failles de la version officielle, et qui flirte un peu trop avec les théories du complot qui ont fleuri après le 11-Septembre. Ce roman est extrêmement bien documenté, les faits et les explications de l'époque sont fouillés à la recherche des invraisemblances de l'histoire officielle, et les conclusions du personnage principal font froid dans le dos : il est question d'intimidation, de meurtre commandité par l'État, d'explosifs programmés des semaines à l'avance, de complicités gouvernementales.

 

Où est la vérité ?

 

J'ai eu l'occasion de parler avec Christopher Priest, ce dont je suis vraiment ravie, et je lui ai posé la question de la part de fiction dans son œuvre. Car à la fin du roman, il explique que les recherches de son personnage principal recoupent en grande partie les siennes... Alors, quid de ces tours, abattues par des avions détournés, ou par des explosifs à leur base ? Eh bien, la réponse de l'auteur fut aussi allusive que ses explications à la fin du roman : c'est de la fiction, mais... les invraisemblances soulignées par les techniciens et experts sont totalement exactes. Qu'en penser ?

Comment Ben peut-il interpréter le 11-Septembre et la disparition de Lil ? Comment la population mondiale va-t-elle interpréter le 11-Septembre et agir ensuite ? Ce sont ces deux questions, l'une personnelle, l'autre collective, qui vont créer les ressorts romanesques de cette histoire complexe dans ses conséquences, justement.

 

Un roman d'amour et de deuil

 

Conséquences d'une disparition, c'est aussi un roman d'amour, l'histoire d'un deuil sentimental impossible à faire parce qu'on n'a pas les réponses, parce que le drame n'aurait pas dû arriver, parce qu'on ne comprend pas comme il a pu arriver, parce qu'on aurait dû retrouver des traces de la catastrophe. Au-delà des faits réels, ce livre reste un roman, l'histoire fictive de Ben Matson qui rencontre une femme et en tombe amoureux, qui la perd et tente ensuite de se reconstruire avec Jeanne, sa compagne de toute une vie.

 

Une fin ambiguë

Ben finit par retrouver une dernière trace de Lil, d'une manière qui à la fois corrobore les théories du complot et lui permet de faire son deuil, car il sait à présent qu'elle ne reviendra pas. L'âge mûr attend Ben maintenant, aux côtés de Jeanne et de ses deux garçons, mais les conséquences de ce drame collectif et personnel vont continuer à le hanter. Trouvera-t-il un jour la force de tourner définitivement la page ?

Un beau roman au final, captivant et complexe, qui crée des personnages fascinants et ne lâche plus le lecteur dans ses multiples questionnements.

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?

{{insert_module::18}}
Une erreur s'est produite

Une erreur s'est produite

Quel est le problème ?

Une erreur s'est produite lors de l'exécution de ce script. Quelque chose ne fonctionne pas correctement.

Comment puis-je résoudre ce problème ?

Ouvrez le fichier log courant dans le dossier var/logs ou app/logs et trouvez le message d'erreur associé (généralement le dernier).

Dites-m'en plus, s'il vous plaît.

L'exécution du script est interrompue, parce que quelque chose ne fonctionne pas correctement. Le message d'erreur actuel est caché par le présent avis pour des raisons de sécurité et peut être trouvé dans le fichier log courant (voir ci-dessus). Si vous ne comprenez pas le message d'erreur ou si vous ne savez pas comment résoudre le problème, veuillez consulter la FAQ de Contao ou visitez la page de support de Contao.