- le  

Douze minutes avant minuit

Langue d'origine : Anglais UK
Aux éditions : Collection :
Date de parution : 05/02/2013  -  jeunesse
voir l'oeuvre
Commenter

Douze minutes avant minuit

Peu connu, Christopher Edge est un auteur de romans fantastiques pour la jeunesse. Avec cette nouvelle série, l'auteur signe là sa place dans les rangs des écrivains jeunesse.
 
Douze minutes avant minuit est le premier de cette série est a été récompensé et nominé dans divers prix à travers le pays d'Angleterre et d'Irlande. 
 
Le 10 Janvier 2013 et le 9 Janvier 2014, sont sortis en Angleterre les deux tomes suivant Shadow of the silver screen (nominé au Phoenix Book Award) et The black crow conspiracy.
 
Et que ce lève le rideau ...
 
Penelope Tredwell n'est pas une demoiselle comme les autres : propriétaire à treize ans du célèbre magazine Le Frisson illustré, elle est aussi l'auteur de célèbres histoires terrifiantes, cachant son identité sous le pseudonyme de Montgomery Flinch.
 
Fort de sa renommée, ce Montgomery Flinch se voit invité à enquêter sur une affaire peu banal dans un hôpital psychiatrique : toutes les nuits, douze minutes avant minuit, les pensionnaires sont tous pris d'une irrésistible envie d'écrire jusqu'à en mourir.
 
Bas les masques, mademoiselle !
 
Doté d'une belle couverture et d'un synopsis qui donne envie de lire ce roman, Douze minutes avant minuit est pourvu d'une bonne plume et de bonnes idées qui malheureusement se fondent dans un scénario construit de bric-à-brac.
 
Un début prometteur pour ce roman jeunesse où le lecteur est plongé à la fin de l'aire victorienne. De plus, le fantastique n'est pas en reste, laissant se côtoyer  écrivains et criminels sur fond de mystère.
 
Si dès le début le scénario nous enrôle avec ce Sherlok Holmes en jupe de tafta, malheureusement le roman s'essouffle trop vite à cause d'un imaginaire maladroit. L'auteur bâcle l'enquête cassant au milieu du livre le suspense établi, nous le ramenant plus loin vers la fin mais trop tard, le mal est fait! 
Des retournements de situations qui donc n'apporte rien au roman et dont le lecteur s'en saurait passé.
 
Douze minutes avant minuit souffre d'un mélange mal établi de fantastique et de science fiction qui n'a pas sa place dans ce premier tome, néanmoins, les personnages et l'univers seront ravir les jeunes lecteurs débutants fans de l'étrange.

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?