- le  

Ecce Homo

Philippe Thirault (Scénariste), Lionel Marty (Dessinateur)
Cycle/Série : 
Langue d'origine : Français
Aux éditions : 
Date de parution : 30/09/2010  -  bd
voir l'oeuvre
Commenter

Ecce Homo

Lionel Marty dessine peu, même s'il a travaillé sur plusieurs projets, en France comme à l'étranger. Philippe Thirault écrit des romans, scénarise pour la télévision, mais aussi réalise des bandes dessinées, comme Mandalay, La Meute de l'Enfer ou La Fille du Yukon.

 

La Fin

 

La route s'étire en direction de Jérusalem. Plus grand-chose ne pourrait empêcher la Croisade d'atteindre son but. Si ce ne sont les dissensions internes, la guerre des chefs qui souhaitent chacun se tailler un royaume dans ces villes prises aux hérétiques, conquérir un pays au lieu d'un tombeau.

Le trio de héros continue de galvaniser les soldats, brillant même d'un éclat sans pareil face aux murailles de la Ville Sainte. Mais les germes de la fin rongent déjà leurs cœurs. L'amour des deux hommes pour la femme, leur compétition pour la posséder, ne vont-ils pas entraîner la défaite de toute l'armée ? Ou au moins leur mort ?

 

Un final surprenant et différent du reste de la série

 

La série avait commencé avec beaucoup de sang et de violence, noyant le peu de scénario sous une encre rouge omniprésente. Avec ce dernier volume, l'histoire est rachetée. Enfin humains et faillibles, les héros se révèlent dans leur totalité.

S'ils trébuchent, toutefois, ils se montrent au-dessus des autres, surtout des chefs de guerre. Car ils connaissent le but, la mission de l'armée, et vont jusqu'au sacrifice pour que la Ville Sainte tombe. Alors que les autres sont plus occupés par l'or et les villes occupées.

 

Le dessin de Marty aura été sans concession, tourné en permanence vers la souffrance et la mort, tout au long de la série, au point d'en devenir écœurant au fil des pages. Mais le final de cette aventure est humain, grand et noble. Il est intéressant de voir comment une série mal partie peut finir de manière tout à fait honorable.

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?