- le  

Firewing

Kenneth Oppel ( Auteur), Luc Rigoureau (Traducteur), Carole Gourrat (Illustrateur de couverture)
Cycle/Série : 
Langue d'origine : Anglais UK
Aux éditions : 
Date de parution : 30/09/2003  -  jeunesse
voir l'oeuvre
Commenter

Firewing

Pour son entrée dans la littérature jeunesse, Kenneth Oppel a bénéficié d'un prestigieux parrain: Roald Dahl. Après avoir lu un de ses manuscrit, celui-ci l'a tout simplement envoyé à son propre agent littéraire. Quelques années, diplômes, et romans plus tard, Kenneth Oppel écrivit Silverwing. Il fut immédiatement récompensé de plusieurs prix de littérature jeunesse et traduit dans plus de vingt langues. Sunwing, sa suite, connu le même destin. Ce ne fut pourtant pas le cas pour Firewing, troisième mais pas forcément dernier tome de cette fabuleuse saga. Restait à voir si cette mise à l'écart était ou non justifiée.

Mon père ce héros

La vie de la Communauté des Ailes d'Argent a repris son cours au Berceau des Sylves. Dans peu de temps, mères et leurs petits vont rejoindre les pères pour commencer la grande Migration d'hiver.

En attendant, les petits s'amusent. Griffon, fils du prestigieux Ombre qui a jadis sauvé la colonie entière et instauré la paix entre les chauves-souris et les oiseaux, n'y trouve pourtant pas sa place. Petit et malingre, il ne sait comment se faire remarquer de la vigoureuse Luna, femelle intrépide, point de mire de tous les jeunes mâles de la colonie. Pour l'impressionner, il décide de réaliser un acte héroïque: voler le feu aux hommes et le ramener à la colonie.

Une fois le larcin effectué, Griffon enflamme sans le vouloir Luna. Les autres chauves-souris de la colonie la ramène au nid, entre la vie et la mort. Désespéré, Griffon s'enfuit. Pendant qu'il se cache, un tremblement de terre le fait tomber dans une étrange faille. Il se réveille dans un monde étrange, où tout n'est qu'illusions sonores semblant destinées à tromper son sonar. Où le chauve-souriceau est-il tombé? Pourquoi ceux de son espèce qu'il croise, semblent terrorisés à sa vue et à celle de l'étrange halo qui l'entoure?

Dans la continuité des deux précédents

Dans l'exacte continuité des deux autres, Firewing est donc intelligent, prenant et bien écrit. Seule différence avec les précédents tomes, Griffon entre cette fois-ci, dans un monde fantastique où divinités chauves-souris mènent la danse. Ceux qui, comme moi, ont dévoré le début de la série mettront peut-être un petit moment à comprendre que l'histoire ne se déroule plus dans notre monde vue par les yeux d'une chauve-souris, mais bien dans un univers totalement différent dont elles sont les seules occupantes. Aucune importance, la seule chose qui compte est que la plaisir reste le même. A lire absolument.

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?