- le  

L'Ombre maléfique

George R. R. Martin ( Auteur), Olivier Frot (Illustrateur de couverture), Jean Sola (Traducteur)
Cycle/Série : 
Langue d'origine : Anglais US
Aux éditions : Collection :
Date de parution : 31/03/2002  -  livre
voir l'oeuvre
Commenter

L'Ombre maléfique

Né en 1948 dans le New Jersey aux Etats-Unis, George R. R. Martin s'est lancé dans l'écriture en 1970 avec une première nouvelle vendue au magazine Galaxy : The Hero. Un temps prof de journalisme, directeur d'un tournoi d'échec, scénariste et producteur pour le cinéma et la télé (dont Twilight Zone), auteur de plusieurs livres à succès comme Chanson pour Lya, il a gagné sa notoriété avec la saga du Trône de Fer, un cycle vaste et multiple aux nombreux volumes.

Dans la continuité

Principale caractéristique de la saga du Trône de Fer, l'éclatement de la narration. George R. R. Martin jongle avec une dizaine de personnages dans un monde moyenâgeux en plein bouleversement. Tué lors d'un accident de chasse, le roi laisse sur le trône un héritier contesté. De quoi attiser la convoitise de plusieurs grands princes qui se verraient bien revêtir la couronne. La guerre, les complots et la diplomatie font donc rage.

Ce quatrième tome est une sorte de préparation. Chacun fourbit ses armes dans son coin. La fille aînée des Stark, le fier peuple du Nord, est toujours prisonnière du roi. Sa sœur Arya dissimule son identité sous les habits d'une souillon pour un autre seigneur en espérant pouvoir s'échapper à la première occasion et rejoindre les siens. Robb, son frère et chef de la famille mène ses armées de batailles en batailles se servant de sa pour les négociations difficiles et laissant sa demeure sous les ordres de ses frères Bran et Rickon, tous les deux encore dans les âges de l'enfance.

Un peu longuet

Que dire de ce tome 4 ? Sinon que l'éclatement du récit et la multiplication des points de vues donnent l'impression que l'intrigue globale n'avance guère. On s'ennuie même un peu dans ce volume. De plus attention au temps d'adaptation. Se rappeler qui est qui et qui fait quoi peut parfois demander un petit délais assez déstabilisant. Bref le cycle du Trône de Fer ne marche pas par épisode mais dans un même ensemble. Chaque volume n'est pas un grand chapitre mais s'inscrit dans la continuité des autres. Que celui-ci fasse du sur place n'est donc pas dramatique et n'enlève rien à l'intérêt de cette puissante saga. Pas dramatique mais un peu ennuyeux…

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?