- le  

La confrérie du bouclier

Christina Strain (Coloriste), Jérémy Manesse (Traducteur), Jonathan Hickman (Scénariste), Dustin Weaver (Dessinateur)
Cycle/Série : 
Langue d'origine : Anglais US
Aux éditions : Collection :
Date de parution : 31/05/2011  -  bd
voir l'oeuvre
Commenter

La confrérie du bouclier

Jonathan Hickman et Dustin Weaver sont tous les deux des auteurs expérimentés de comics. Le premier a réalisé des albums pour Marvel et notamment un hors série Ultimate Avengers. Le deuxième a beaucoup travaillé sur Star Wars, les X-Men et Alien...

1953, Leonid découvre un monde qu'il ne soupçonnait pas...

Etudiant, la vie de Leonid bascule le jour où des types l'invitent à monter dans une grosse voiture noire. Avec eux il découvre une ville étonnante sous New York, une ville dite "immortelle" où se réunit une confrérie secrète à laquelle appartient quelques personnages célèbres comme Léonard de Vinci. Leur but : protéger la Terre des menaces extérieures... Et désormais Leonid est l'un d'eux !

Quand Marvel revisite Marvel.

S.H.I.E.L.D. reprend le concept de société secrète protégeant l'humanité déjà développée dans une autre série des années 60 chez Marvel. Elle reprend également certains des personnages de la maison d'édition, les mélangeant allègrement avec des personnages historiques comme Leonard de Vinci donc mais aussi Isaac Newton ou bien encore Nostradamus.

Présentée comme une série ambitieuse et complexe, celle-ci a le défaut de ses qualités. Son ambition a tendance à rendre le récit de plus en plus opaque au fil des pages. Difficile même de faire un résumé clair de ce premier tome tant il fourmille de personnages et d'événements. On se perd dans les méandres de ce scénario plutôt que d'admirer ses rebondissements, frôlant l'indigestion. Heureusement le dessin propose de très belles planches avec souvent un vrai souci du détail, sauf quand celles-ci sont un peu trop chargées, à l'instar du scénario.
 
Au final on ne ressort pas franchement convaincu par cette nouvelle série bien trop dense pour nous passionner. Dommage...

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?