- le  

Le Moineau de Dieu

Mary Doria Russel ( Auteur), Wojtek Siudmak (Illustrateur de couverture)
Langue d'origine : Anglais US
Aux éditions : Collection :
Date de parution : 31/01/2001  -  livre
voir l'oeuvre
Commenter

Le Moineau de Dieu

Voici le récit du drame qu’a vécu Emilio Sandoz accompagné de ses meilleurs amis. Linguiste jésuite, il participe à la première mission qui doit nouer contact avec l’espèce intelligente d’un système voisin. Repéré par Jimmy Quinn (ami d’Emilio et futur membre de l’expédition) pendant son travail à l’observatoire, le signal extraterrestre est un chant de pure beauté, laissant deviner une forme de vie aussi avancée, si ce n’est plus, que la nôtre.

Ramené plusieurs années après son départ, Sandoz revient seul et dans un état pitoyable : d’une grande faiblesse, atteint de scorbut, ses mains ont été atrocement mutilées afin de le rendre totalement dépendant d’un tiers. Brisé, tant dans sa chair que dans sa foi, le jésuite est accusé par ses pairs du meurtre d’une autochtone et de s’être prostitué.

Un roman d'une grande finesse

Mary Doria Russell nous donne ici un roman d’une grande finesse. La psychologie des protagonistes est fouillée et c’est avec un réel bonheur de conteur qu’elle développe l’intrigue. Utilisant la double narration en alternant le récit fait par Emilio à son retour et le déroulement du voyage lui-même, elle donne une vigueur et une facilité de lecture peu commune pour un pavé de 600 pages. Parabole sur les problèmes de communication, du langage et la mise à l’épreuve de la foi, l’auteur se demande si Dieu existe. Et s’Il existe, quelle est sa nature, comment peut-Il être bon lorsqu’Il laisse sa création s’entre-tuer, ou pire lorsqu’Il laisse vivre à un de ses plus fervents serviteurs une aventure aussi cynique et tragique ? Le roman ne prétend pas donner des réponses à cette question fondamentale. On y trouve juste (et c’est déjà beaucoup) un échange des arguments les plus pertinents du croyant, de l’athée et de l’agnostique.

Un des meilleurs de la dernière décennie

D’une logique implacable, servi par des personnages attachants, ce livre est bel et bien un des meilleurs de la dernière décennie. Et quand je dis " meilleur ", je ne parle pas seulement de SF, Le Moineau de Dieu est de ces œuvres qui transcendent les genres. A lire donc, surtout par ceux qui déclarent ne pas aimer la SF.

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?