- le  

Les Portes du sommeil

Langue d'origine : Français
Aux éditions : Collection :
Date de parution : 31/12/2007  -  livre
voir l'oeuvre
Commenter

Les Portes du sommeil

Fabrice Bourland est l'auteur de nombreuses nouvelles, mais s'est également occupé de publications spécialisées dans les textes courts : il a été fondateur de la revue L’Imbriaque, puis collaborateur et rédacteur en chef du magazine Nouvelle Donne. Il a commencé une série mettant en scène deux jeunes détectives canadiens du surnaturel, Andrew Singleton et James Trelawney, avec les deux premiers romans de la série (Le Fantôme de Baker Street et Les Portes du sommeil), publiés simultanément début 2008.

Le sommeil mortel

Andrew Singleton arrive à Paris sans son éternel comparse, James Trelawney. Il a décidé de résoudre un mystère vieux de plus de quatre-vingts ans, et qui n'intéresse guère son ami : la mort de Gérard de Nerval, classée à l'époque comme suicide... Mais une énigme plus pressante l'attend sur place, offerte par son ami le commissaire Fourier. Le marquis de Brindillac a été retrouvé mort dans sa chambre fermée, et tout semble indiquer qu'il est mort de peur dans son sommeil. A part le fait qu'il n'est pas le seul à être décédé récemment dans ces circonstances...

Détectives à l'ancienne

Fabrice Bourland a posé ses héros en dignes héritiers de Sherlock Holmes dans son premier roman. Il reprend ici le thème du roman de détective des années trente, avec des personnages et des intrigues hésitant entre Rouletabille (1907-1922) et les héros lovecraftiens (1917-1932), avec des influences provenant probablement du côté d'Edgar Allan Poe... Le lecteur est en terrain connu, et suit avec plaisir les rebondissements et les aventures des deux jeunes gens dans le milieu de l'occultisme onirique. Pas inoubliable, mais décidément agréable.

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?