- le  

Minuit sonne pour Charlie Bone

Jenny Nimmo ( Auteur), Emmanuelle Houdart (Illustrateur interne), Elishéva Marciano (Traducteur)
Langue d'origine : Anglais US
Aux éditions : 
Date de parution : 31/08/2003  -  jeunesse
voir l'oeuvre
Commenter

Minuit sonne pour Charlie Bone

Si Jenny Nimmo vous est inconnue, elle ne l'est pas en Angleterre. Originaire du Pays de Galles, cette écrivaine a déjà publié de nombreux romans à succès pour les enfants. Fort de l'engouement que prend la série Les Enfants du Roi Rouge en Grande-Bretagne, M6 Éditions a décidé de publier en France le premier tome: Minuit sonne pour Charlie Bone. Pour les fans, il faudra attendre un peu avant la sortie du deuxième volume, The Time Twister.

Dans Minuit sonne pour Charlie Bone, le lecteur découvrira les aventures d'un jeune garçon, Charlie Bone. Celui-ci découvre un jour qu'il a un pouvoir magique: il peut entendre les photos ou plus exactement, il peut entendre les conversations qui ont eu lieu au moment de la photo. Ce drôle de pouvoir va changer sa vie bien tranquille.

Chamboulement magique

Charlie Bone vit avec sa mère, sa grand-mère maternelle Maisie, son oncle Paton et mamie Bone sa grand-mère paternelle. Son père est mort alors qu'il avait deux ans et depuis, mamie Bone, femme méchante et acariâtre, et ses horribles mégères de soeurs subviennent à ses besoins et à ceux de sa mère. Et Charlie ne s'est jamais demandé pourquoi...

Un jour, alors que Charlie regarde une photo d'un père et son bébé, il entend des voix. Et c'est le début d'un grand chamboulement dans sa vie. Le jeune garçon doit changer d'école pour aller en pension à Bloor, un établissement pour enfants prodiges. En même temps, un drôle d'individu accompagné de ses trois chats, lui donne la mission de retrouver le bébé de la photo. La vie de Charlie Bone risque de devenir très mouvementée.

Harry Potter, bis repetita

Dans cette nouvelle série, Les Enfants du Roi Rouge, chaque tome semble pouvoir se lire indépendamment. Le héros doit résoudre une énigme. Bien entendu, une trame de fond suit tout de même la série, car Charlie Bone doit aussi retrouver son père. Un bon moyen pour fidéliser le lecteur et le tenir en haleine, tome après tome.

Pour ce premier volume, Minuit sonne pour Charlie Bone, on ne peut le nier, le lecteur passe un bon moment. Tous les ingrédients sont là : une bonne dose de magie, une pointe d'aventure, une pincée d'enquête, une poignée de méchants, saupoudrez tout cela de suspens et vous aurez là le roman fantastique qui fera plaisir aux enfants.

Mais (eh oui ! Il y a toujours un "mais") beaucoup de lecteurs seront déçus car, sur de nombreux points, Minuit sonne pour Charlie Bone reste une copie d'Harry Potter à l’école des sorciers. Quelques exemples pour illustrer : un enfant qui se découvre des pouvoirs, une école de magiciens repartis en trois groupes: les bleus, les verts et les violets, un Charlie qui se perd dans les nombreux labyrinthes et passages secrets de cette grande école aux allures de château, un élève qui est son grand ennemi, des complots entre magiciens... Vous l'aurez compris la trame principale et les décors sont beaucoup trop ressemblants. Dommage! Car Jenny Nimmo ne manque pas d'idées originales et elle sait éviter certains clichés un peu trop faciles. Il suffirait que l'auteur s'éloigne un peu des poncifs de la série Harry Potter pour tracer sa propre voie... Si Jenny Nimmo y arrive, cette série pourrait prendre de l'ampleur et faire beaucoup d'aficionados. La suite au prochain épisode.

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?