- le  

Mission Prometheus

Marc Antoine Boidin (Dessinateur), Pascal Bertho (Scénariste), Thierry Leprévost (Coloriste)
Cycle/Série : 
Langue d'origine : Français
Aux éditions : 
Date de parution : 31/10/2000  -  bd
voir l'oeuvre
Commenter

Mission Prometheus

Né à Guérande en 1964, Pascal Bertho a multiplié les participations dans différents fanzines et magazines avant de se lancer dans la grande aventure de la bande dessinée avec Kérioth il y a trois ans et Marc-Antoine Boidin. On aura pu le voir dans Atchoum notamment, journal amateur rennais ou de nombreux auteurs de BD ont fait leurs premières armes (Stéphane Duval et David Chauvel pour ne citer qu'eux). La rencontre avec Marc-Antoine Boidin s'est faite par l'intermédiaire d'un ami commun. Le dessinateur était alors à l'école d'Angoulême et allait signer lui aussi sa première BD avec Kérioth.

Un parasite destructeur

La cité ouvrière de Kérioth est à l'agonie. Elle meurt par la faute d'un parasite redoutable qui peu à peu ronge les fondations métalliques de la ville. Pour éviter la panique et sauvegarder ses intérêts, la mairie cache la gravité de la situation au peuple. Au point de lancer une expédition visant officiellement à détruire la source même du mal. Officieusement, ce n'est que de la poudre aux yeux histoire de détourner l'attention de l'opinion publique des vrais problèmes. Et Siméon et Alcéus vont bien vite s'en rendre compte, eux qui ont été " choisis " pour faire partie des aventuriers.

De l'aventure et des revendications...

Sur fond de tensions sociales, Boidin et Bertho réalisent ici deux tomes bien sympathiques. On se prend rapidement d'affection pour les deux héros et le contexte invitant à la réflexion n'est pas sans nous déplaire. En résumé, Kérioth est une bonne BD et on pardonnera vite aux deux auteurs les quelques clichés qu'on y trouve (une petite histoire d'amour, un justicier façon Robin des bois, des dirigeants sans états d'âmes…).

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?