- le  

Rave

Hiro Mishima (Scénariste, Dessinateur), Fédoua Thalal (Traducteur)
Cycle/Série : 
Langue d'origine : Japonais
Aux éditions : 
Date de parution : 31/08/2003  -  bd
voir l'oeuvre
Commenter

Rave

A l’origine, Hiro Mashima est spécialisé dans les histoires courtes sans queue ni tête. Il est passionné par la magie, et ses productions s’en ressentent puisqu’il a produit sur ce thème Magician, son premier Manga, Magic Party, une histoire courte, et il présente le Mage Sieg dans le tome 6 de Rave.

Haru devient petit à petit le nouveau Rave Master

Dark Bring, pierre sacrée magique et maléfique, se réveille après un sommeil de 50 ans, et tombe entre les mains d'une organisation qui cherche à dominer le monde : Demon Card. Jadis, une seule personne était en mesure de contrôler le pouvoir de Rave, autre pierre magique unique car capable de contrer les pouvoirs de Dark Bring. Mais le Rave Master a disparu et son successeur n'a pas été trouvé. A moins qu'il ne s'agisse de Haru, un jeune garçon fougueux et téméraire ! Doté d'une épée gigantesque, Haru va peu à peu découvrir qu'il a été choisi pour devenir le nouveau maître de Rave. Parcourant le monde à la recherche des quatre autres fragments de Rave, il devra également affronter les membres de Demon Card, de dangereux adversaires que Dark Bring a dotés de pouvoirs terrifiants.

Le tome 6 : Sieg Hart tente d’éliminer Elie afin de faire disparaître l’Aetherion, magie de la création et de la destruction. Haru intervient pour sauver son amie et affronte le mage.

Une bonne dose d’action additionnée d’une grosse ration d’humour

Ne vous fiez surtout pas à la jaquette de ce tome, les personnages délirants sont en arrière plan dans la série et mis en avant dans les « bonus » ; la quatrième de couverture est plus explicite. Rave est un récit fantastique, peuplé de héros se battant l’un avec le pouvoir des éléments, l’autre avec une épée aux dix formes.

Le thème de l’amitié, qui même s’il n’est pas beaucoup mis en avant, est le point de départ des principaux faits (le Rave Master affronte Sieg pour sauver Elie – Tome 6) et permet l’entrée en action des protagonistes. Les combats eux se succèdent en progression de difficulté croissante au travers d’images de plus en plus fortes. Entre la survie du Temps et le développement des pouvoirs d’Haru, le livre a un rythme soutenu et dynamique.

Rave est le dernier grand succès du magazine Shonen Jump ; humour et action se succèdent au fil des épisodes.

Sur l’ensemble de la série, le scénario tient bien la route ; il est complet et riche, le lecteur est très rapidement accroché à l’histoire qui, par le rythme de certaines cases, vous entraîne jusqu’à la dernière page ; il s’apparente aux épisodes de Dragon Ball. L’édition est présentée dans le sens occidental de lecture.

On ressent tout le plaisir qu’Hiro Mashima a pu prendre pendant la création de Rave à travers les sympathiques bonus qu’il nous offre. Dans le tome 6, ils sont composés d’histoires courtes (on retrouve notamment Plue un an avant sa rencontre avec Haru dans une histoire délirante) et d’une postface signée de l’auteur. On y trouve aussi la présentation des personnages Sieg Hart et Reina, avec leur fiche de personnage et un commentaire d’Hiro Mashima à leur sujet - instructif pour la compréhension de l’histoire comme pour la découverte des pensées de l’auteur.

Petite anecdote au sujet du Clan Crème Caramel présent dans l’histoire courte de Plue : l’auteur a eu l’idée de ces personnages délirants en mangeant son dessert, et s’est dit « ce serait drôle si ce flan avait un visage. » Les délires sont souvent source de créativité. Un succès mérité et une grande aventure à lire.

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?