- le  

Révolte sur la Lune

Langue d'origine : Anglais UK
Aux éditions : 
Date de parution : 30/09/2008  -  livre
voir l'oeuvre
Commenter

Révolte sur la Lune

Robert Anson Heinlein (1907-1988) est l'un des plus grands écrivains de hard S.-F. de l'après-guerre. Son Histoire du Futur (7 romans entre 1941 et 1973) a marqué très nettement la science-fiction de l'époque, mais plusieurs des 33 romans qui ne font pas réellement partie de cette série ont également laissé des traces : En Terre étrangère, Etoiles, Garde-à-vous, alias Starship Troopers, ou Marionnettes humaines (1951)... Trois de ses romans ont remporté le prix Hugo (dont, d'ailleurs, Révolte sur la Lune, en 1967, mais aussi En Terre étrangère en 1962, et Etoiles, Garde-à-vous en 1960), et cinq autres ont été parmi les nominés aux prix Hugo et Nebula.

2075, Luna City

La Lune a été transformée en colonie pénitentiaire il y a quelques générations. Une situation pleine d'avantages pour la Terre, qui s'y débarrasse de ses indésirables, prisonniers politiques comme de droit commun, et reçoit en retour le blé produit par les forçats. Même pas besoin de les surveiller beaucoup : comment s'échapper d'un caillou pareil ? A qui vendre leurs produits, sinon à l'Autorité, pour un prix dérisoire ? Avec le temps, une société stable s'est formée, avec ses propres règles qui sont appliquées de manière impitoyable.

Le fait que la plupart des habitants de Luna City soient les descendants libres des déportés n'a pas changé grand chose : ils restent exploités et considérés comme des criminels. Mais la surexploitation n'est pas sans conséquences, et la révolte gronde. Sans arme, seuls contre toute la puissance de la Terre, les insurgés ont-ils une chance de se faire entendre ?

Un roman à redécouvrir

Une histoire simple, où les gentils sont clairement identifiés, mais où, comme dans beaucoup de romans de Heinlein, les solutions proposées, en particulier sur la manière d'organiser une société qui fonctionne bien, sont loin d'être conventionnelles. On y trouve, pêle-mêle, une apologie de la polygamie et de la polyandrie, quelques idées sur la manière d'organiser un réseau de résistance, une remise en question de la démocratie comme meilleure mode de gouvernement...

Plusieurs des idées de Heinlein sur la structure sociale et les relations de couple sont longuement développées (moins que dans certains de ses autres bouquins, l'accent étant mis ici sur la politique et la résistance, armée ou non), avec, comme dans la plupart de ses livres, des personnages féminins capables de mener de front une vie de couple parfaite, une révolution, et un boulot quotidien (et qui sont également très intelligentes et très très agréables à regarder). On retrouve d'ailleurs Hazel Stone, que les fans reconnaîtront...

Mais Heinlein est également un grand conteur, et si les amateurs de sombres fables sociales risquent d'être déçus (si on peut leur recommander un roman de l'auteur, c'est probablement plutôt En Terre étrangère), les autres lecteurs devraient découvrir ou redécouvrir avec plaisir ce mélange d'action et d'idées révolutionnaires (n'oubliez pas la date à laquelle il a été écrit...). Il a d'ailleurs relativement bien vieilli, à part la description de certains aspects techniques, et a de plus acquis un petit charme suranné...

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?