- le  

Santiago

Mike Resnick ( Auteur), Manchu (Illustrateur de couverture), Luc Carissimo (Traducteur)
Langue d'origine : Anglais US
Aux éditions : 
Date de parution : 31/03/2003  -  livre
voir l'oeuvre
Commenter

Santiago

Mike Resnick est l'auteur qui a raflé le plus de prix, dont les plus prestigieux comme le Hugo ou le Nebula, dans l'histoire de la SF… et ce pour les nouvelles d'un seul recueil : Kirinyaga. Dans la même lignée, on retiendra aussi la trilogie Paradis, Purgatoire, Enfer, Ivoire ou encore Sous d'autres soleils influencés par l'Afrique, ses peuples, ses mythes et ses traditions. Ce nouveau parfum conféra à l'œuvre de Resnick une odeur bien particulière et ce faisant le reste semble bien moins enthousiasmant. La Trilogie du Faiseur de veuves, Le Mangeur d'âmes ou Santiago sont certes agréables à lire mais ne possèdent définitivement pas la portée et la puissance de ses contes africains.

Un criminel légendaire

Il est soit immortel, soit totalement insaisissable. Qui ? Mais Santiago bien entendu ! Sa tête est mise à prix depuis des années et toutes les polices et les chasseurs de primes de l'univers sont à ses trousses. Ceux qui l'ont rencontré en duel ne sont plus là pour en parler et même si bien souvent on a annoncé sa mort ou sa capture, il reste introuvable.

Sébastien Rossignol Cain, chasseur de primes, est persuadé qu'il aura sa peau. Il va traquer Santiago dans chaque recoin des galaxies aidé par son flair et ses associations peu recommandables. Toute sa vie, tout son être va s'engager dans cette course poursuite… Mais qui peut bien être Santiago ?

Resnick, l'homme aux deux visages

En attendant la suite de Santiago à paraître prochainement, Folio SF réédite ce Western Opera dans le package Space Op' d'avril/mai 2003. Bien que sympathique, Santiago, vous l'aurez deviné, n'est pas à la hauteur des récits africains de l'auteur. La " stupéfiante vérité " vantée par la quatrième de couverture ressemble au ressort d'une vieille série noir & blanc (Le Dernier des fédérés) mais la balade reste tout de même sympathique. Folio aurait sûrement mieux fait de ressortir Ivoire des cartons de Présence du Futur… Bref, si vous voulez lire un magnifique Space Opera, allez plutôt jeter un coup d'œil vers L'Anneau de Ritornel de Charles Harness.

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?