- le  

Serenitas

Langue d'origine : Français
Aux éditions : Collection :
Date de parution : 30/04/2012  -  livre
voir l'oeuvre
Commenter

Serenitas

Philippe Nicholson est né en 1974. Auteur au parcours éclectique, il a goûté à l’univers de la finance, écrit des papiers économiques, travaillé comme équipier sur des voiliers en Atlantique, fait du conseil en communication. On lui doit Krach Party, qui prend pour cadre l'univers de la finance. Serenitas est son deuxième roman.

Un Paris glaçant

Paris, dans quelques décennies. La ville est tentaculaire, en proie à l’insécurité et à l’insalubrité. Alors qu’émergent, à sa périphérie, des îlots de luxe pour privilégiés, les quartiers pauvres sont sous la coupe des réseaux mafieux ; les services publics ont disparu, laminés par les intérêts privés, et notamment ceux de la Ijing Ltd. Fjord Keeling, journaliste au National, va très vite être confronté à cette compagnie, et à des intérêts qui le dépassent.

Un excellent thriller d'anticipation

Divisé en courts chapitres qui sont autant de points de vue différents sur l'univers décrit, le récit s'intéresse particulièrement à l'itinéraire d'un journaliste, et de sa lutte contre un système devenu fou. Le roman se dévore d'une traite, et s'il ne manque pas de rythme, ce n'est pas au détriment du suspense, avec une intrigue menée de main de maître.
 
Le Paris décrit ici est particulièrement réaliste : les évolutions imaginées par l'auteur offrent une vision à peine déformée de la société actuelle, et la lecture en est d'autant plus saisissante. L'écriture est nerveuse, ne s'embarrasse pas de fioritures, et la narration est menée tambour battant. Les dialogues font mouche, les différents personnages sont bien campés, et particulièrement crédibles.
 
Une très belle réussite qui nous montre un futur peu reluisant, mais qui pousse à s'interroger sur les dérives actuelles. 

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?