- le  

Survivant-5

Takao Saito ( Auteur), Kazuko Sigal (Traducteur)
Cycle/Série : 
Langue d'origine : Japonais
Aux éditions : Collection :
Date de parution : 30/06/2007  -  bd
voir l'oeuvre
Commenter

Survivant-5

Takao Saito est un auteur japonais de mangas qui a commencé sa carrière dans les années 1960. Sachant s'entourer, il a monté son propre studio. Il a réalisé des milliers de pages de bandes dessinées, dont l'énorme Golgo 13 ainsi que l'histoire du Survivant.

Enfin, de la compagnie !

Satoru est toujours en fuite, dans ce Japon dévasté par une catastrophe qui semble avoir tué la plupart des habitants. Il a quitté Tokyo pour retourner vers la nature, plus à même de le nourrir. Ses pas le mènent vers le Mont Fuji qui domine ce qui reste de l'ile. C'est alors que le volcan se réveille, provoquant la panique parmi les animaux et incendiant la forêt. Satoru arrive à y survivre, difficilement.
Alors qu'il désespère, il voit passer un avion qui largue deux parachutistes. Satoru arrive à les rejoindre. Il s'agit de deux soldats américains qui ne voient pas d'un très bon œil leur rencontre avec ce japonais survivant.
Ensuite, les trois hommes parcourent les uns à côté des autres la forêt, mais Satoru continue d'utiliser toutes ses techniques de survie tandis que les soldats comptent sur leur matériel. Dans les conditions extrêmes que provoquent les éruptions répétées du Fujiyama, rien ne vaut l'expérience et le pragmatisme...

Confrontations

Le héros de Saito avait déjà rencontré des gens dans ses précédentes aventures, mais il s'agissait le plus souvent de personnes au bord de la mort, qui ne tenaient pas longtemps et avaient surtout besoin de son aide.
Cette fois, les hommes qui lui font face n'ont pas besoin de lui, c'est Satoru qui demande assistance - sans vraiment l'obtenir. C'est très intéressant comme changement de point de vue, car de leader solide qui survit à ceux qu'il rencontre, le jeune héros passe de l'autre côté, celui du faible qui quémande des miettes et des informations.
Bien sûr, c'est le sujet de la série, il va en remontrer au G.I.s et seule sa faculté de survie leur permettra de tenir. Mais le jeune homme est plus fragile, presque désemparé dès qu'il se retrouve à nouveau confronté à la civilisation et ses matérialités.
Par contre, et c'est un peu dommage, l'auteur profite de l'apparition de ces hommes bien informés pour briser une partie du mystère du cataclysme et expliquer ce qui s'est réellement passé dans le monde. Cela détruit une part du fantastique qui planait sur les raisons qui avaient fait du jeune Satoru un as de la survie.

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?