- le  

Temps mort

Serge Le Tendre (Scénariste), Servain (Dessinateur, Coloriste)
Cycle/Série : 
Langue d'origine : Français
Aux éditions : Collection :
Date de parution : 30/09/2003  -  bd
voir l'oeuvre
Commenter

Temps mort

Si on veut retracer en quelques lignes la trajectoire de Serge Le Tendre en Bande Dessinée, on est obligé de s’arrêter sur la célèbre Quête de l’oiseau du temps avec Loisel. Pour autant, le succès de cette série est l’arbre qui cache la forêt. Ce scénariste talentueux a réalisé de multiples albums comme ceux de Pour l’amour de l’Art, JKJ Bloche, Les Errances de Julius Antoine, Edmond et Crustave, Labyrinthe, La Dernière Lune, ou bien encore La Gloire d’Héra. Il y a trois ans, il s’est lancé dans L’Histoire de Siloë, un projet ambitieux avec Servain aux pinceaux, connu pour Le Traque Mémoire et L’Esprit de Warren.

Schizophrénie et télépathie

Sans s’en douter le moins du monde, la jeune Siloë est au cœur d’une lutte de pouvoir dans un futur pas très éloigné du nôtre. Irradiée alors que sa mère était enceinte, elle possède d’étranges aptitudes télékinésiques. Dans le premier tome, c’est d’ailleurs elle qui dirigeait involontairement les psybombes, des kamikazes qui semaient la terreur dans Washington. Siloë était alors le jouet d’opposants politiques sans scrupule. Heureusement la détermination d’un journaliste va mettre fin à son calvaire. Emmenée par son père, celui-ci réussira-t-il à la garder loin de ceux qui veulent l’utiliser à des fins pas franchement honnêtes ? Rien n’est moins sûr car même la Maison Blanche s’intéresse à ses pouvoirs. Mais qui s’intéresse vraiment à elle et à son mal être ?

Une vraie réussite

L’Histoire de Siloë fait partie de la noblesse de la bande dessinée. Son scénario dense et prenant, son format (72 pages) et la qualité de ses dessins en font un des futurs monuments de la BD. Il y a de la matière, de l’imagination et de l’émotion dans cette histoire. Une tendance confirmée par ce deuxième tome. On prend plaisir à sa lecture tout en percevant la dimension supérieure de l’ensemble. Bref, Siloë est une vraie réussite comme on en souhaite beaucoup à la BD.

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?