- le  

Tom et William

Walter (Coloriste), Laurent Lefeuvre ( Auteur)
Langue d'origine : Français
Aux éditions : Collection :
Date de parution : 28/02/2010  -  bd
voir l'oeuvre
Commenter

Tom et William

Laurent Lefeuvre, né en 1977 à Rennes, est l’auteur de livres illustrés sur l’univers féérique : Comment cuisiner Lutins et Fées, Le guide des Lutins comestibles de Brocéliande, 30 recettes de Lutins délicieux, 30 recettes de Lutins vénéneux (aux éditions P’tit Louis). Tom et William est son premier ouvrage de bande dessinée.

Un petit garçon face à ses héros

Tom, un petit garçon de six ans, se retrouve livré à lui-même dans un monde envahi par les personnages de bandes dessinées dont il est un fervent lecteur. Comment parviendra-t-il, avec l’aide de ses compagnons d’infortune, à survivre aux attaques des monstres sortis tout droit des albums des éditions Roa ?

Un hommage aux premiers comic-books et aux super-héros

Comment serait notre monde s’il n’était peuplé que de personnages de bandes dessinées ? Quel enfant n’a jamais rêvé de se retrouver plongé au cœur des aventures vécues par ses héros préférés ? C’est ce fantasme de jeunesse que Laurent Lefeuvre a mis en bulles, sur fond de trame survivaliste, où le petit Tom et ses compagnons sont les seuls rescapés sur une Terre presque désertique.

Tous les personnages auxquels Tom est confronté au cours de cette aventure sont issus des très fictives éditions Roa : Günnar le barbare, le shérif Jim Colt, le chevalier Panache ou encore Cosmicman… des figures créées par l’auteur Jean Roy, de son nom de plume John King… lui-même et ses éditions imaginées par Laurent Lefeuvre, sur le modèle des « petits formats » de sa jeunesse, proposés notamment par les défuntes éditions Lug ou Arédit-Artima. Ces personnages populaires sont le reflet d’une époque révolue, celle de ces héros sans peurs et sans reproches, aux sonorités toutes américaines, qui peuplaient l’imaginaire de milliers d’écoliers. Dans la mouvance de Tarzan, des fumetti ou des comics de l’Âge d’or, ces personnages, aujourd’hui disparus, ont su nourrir les histoires fantastiques que nous connaissons, et marquer les esprits des dessinateurs contemporains.

Un projet ambitieux

C’est son enfance que Laurent Lefeuvre illustre avec cet album, son amour pour ces vieilles BD qu’il se procurait à la supérette de son quartier, qui lui ont donné le goût du dessin, et des histoires : « Ainsi, à part mon père, ou Steve McQueen, mes premiers modèles furent des cow-boys, des chevaliers, ou des hommes de l’espace et des ersatz de Tarzan ». L’auteur fait ainsi revivre ces vieux personnages au fil des pages, en reprenant les grains, les traits et les couleurs des publications de l’époque, mais sous un prisme nouveau, modernisés avec respect pour un découpage narratif plus souple.

Pour étayer sa création et ses éditions imaginaires, l’auteur propose au lecteur dans les dernières pages de l’album le journal de bord d’Alain Chevrel, un des survivants de Tom et William, agrémenté de couvertures et de planches créées de toutes pièces. L’effet « papier » et l’utilisation de « collage » sont d’ailleurs fort bien rendus, et les commentaires apportent des précisions complémentaires à l’univers imaginé par Frédéric Lefeuvre, qui n’auraient pu que difficilement s’insérer dans le corps de la bande dessinée centrale : « Je crois que les héros ne font que ce qu’on les voit faire dans les illustrés : manger, se battre, rire, poser, boire… mais jamais faire pipi ou caca ! Autre chose : leurs cheveux et barbes ne poussent pas ! »

Et cerise sur le gâteau, un blog a également été créé par l’auteur et la maison d’édition (http://roa.over-blog.com/), supposément écrit par ce même personnage fictif, Alain Chevrel, qui présente plus en détail les éditions Roa. Voici une belle mise en abîme, puisque le personnage d’Alain Chevrel lui-même y fait référence dans la BD : « J’ai dédié un blog entier à ces foutus héros ! » Toutes les planches et couvertures de ce blog ont été dessinées par Laurent Lefeuvre. L’ambition artistique est poussée jusqu’au bout, puisque le dossier de presse de la BD propose un historique des éditions Roa, et des pages Wikipédia spécifiques ont été conçues en parallèle. C’est là l’illustration d’une démarche globale, qui joue habilement avec les références, l’univers marketing et la complémentarité des médias papier et web pour mettre en valeur cet album sincère.

Un témoignage intimiste

Les éditions du Lombard présentent leur collection « Signé » par ces quelques mots : « La collection Signé veut rassembler des romans graphiques personnels, exigeants : des œuvres d’auteurs. »  Elles ont indéniablement tenu leurs promesses avec cet ouvrage de Laurent Lefeuvre, qui nous livre une création très personnelle, et nous convie à partager avec lui son affection pour «  (…) ces illustrés aux couvertures criardes et imprimés sur mauvais papier (…) » qui ont fait rêver de nombreuses générations de lecteurs. Tom et William est une franche réussite, et cette première bande dessinée de Laurent Lefeuvre nous amène à souhaiter qu’il continue dans cette voie.

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?