- le  

Toxic Heroes

Bruno Stambecco (Coloriste), Guillaume Bianco (Dessinateur), Joachim Diaz (Scénariste)
Cycle/Série : 
Langue d'origine : Français
Aux éditions : 
Date de parution : 30/11/2005  -  bd
voir l'oeuvre
Commenter

Toxic Heroes

Né en 1973 dans le sud de la France, à Hyères exactement, Joachim Diaz se met à la BD très tôt et s’oriente vers le monde des bulles après des études de commerce. Repéré par Lanfeust Mag, il se lance dans deux séries en parallèle pour le journal : Jerry Mail et Captain Perfect. Deux séries qui vont par la suite se transformer en albums classiques.

Héros Picolo

Captain Perfect est un héros. Un vrai, un dur, un tatoué... Mais Captain Perfect est aussi un looser, capable de boire comme un trou alors qu’un malade lance un Père Noël psychopathe aux trousses des petits enfants. Il est aussi capable de raser la moitié de sa ville pour battre un autre super héros qui voulait s’y installer. Où pire de s’endormir dans un parc et de se battre contre une fillette en rêvant qu’il s’agit d’un affreux monstre...

Sérieux s’abstenir...


Vous l’aurez compris, Captain Perfect est un joyeux délire d’un auteur prometteur. Son personnage principal prend autant de baffes qu’il en donne pour notre plus grand plaisir. On est dans la parodie des super héros traditionnels et il faut bien avouer que Joachim Diaz est efficace dans ce domaine. On passe un bon moment à lire ce deuxième tome. Le seul bémol c’est que l’on ne se souviendra sans doute pas vraiment des histoires ou du dessin, classiques mais sans plus. Est-ce important ? Non pas vraiment car on est ici dans le pur divertissement qui ne revendique pas autre chose d’autre que de faire sourire les lecteurs. Et de ce côté là, c’est une réussite. Un album à ouvrir.

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?