Entretien avec Oliver Peru

Commenter

Oliver Peru vient de signer Druide chez Eclipse.

Il est en interview sur le site de l'éditeur. C'est son premier roman après plusieurs albums BD (A l'époque où il s'appelait OIivier).

Extrait :
Citation:

Druide est votre premier roman. Comment en êtes-vous venu à l’écriture d’un livre et quelles sont les raisons qui vous ont poussé à choisir un univers de dark fantasy ?
Oliver Peru : J'ai toujours su que j'écrirais des romans donc il est difficile de trouver le cheminement intérieur qui m'a conduit jusqu'à cette interview. Je crois avoir commencé à travailler sur un premier roman (impubliable) au moment où je terminais ma première BD. Je n'ai jamais pu dessiner sans écrire, j'avais besoin de l'un comme de l'autre. J'ai donc toujours écrit des nouvelles et commencé des romans entre chacun de mes albums BD. Puis, il y a quatre ou cinq ans, les personnages et l'écriture de Druide me sont apparus. J'ai alors su que je tenais mon premier roman, celui que je voudrais écrire jusqu'au bout et enfin voir publié. Il m'a fallu du temps pour l'emmener jusqu'à sa dernière page et j'ai l'impression de l'avoir écrit deux ou trois fois, tellement je l'ai retravaillé. Mais ce m'a permis d'aller retrouver au fond de moi le gamin qui rêvait d'écrire des sagas. Et puis comme je ne crois pas être quelqu'un de routinier, me lancer dans ce roman me permettait de sortir de ce que je savais déjà faire, de prendre des risques, de tenter une nouvelle aventure.
Quant à la dark fantasy, c'est elle qui s'est imposée à moi. Ce qui est important à mes yeux, c'est l'histoire. Je ne suis que son serviteur. Je me laisse envahir par un monde et des personnages. Ce sont eux qui donnent le ton, l'ambiance, la couleur et la musicalité du livre. Je serai presque tenté d'avouer que je n'ai pas mon mot à dire, j'écris seulement ce qui vibre en moi... et en ce qui concerne Druide, cette vibration était sombre, mélancolique et merveilleuse.

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?