Forum : Des histoires de voyage dans le temps ?

Commenter

Bonsoir tout le monde...

Voici un moment que je lis les posts de ce forum sans trop oser me lancer... Je sais, c'est un bête... mais que voulez vous ?
Je vous prie de bien vouloir m'excuser par avance si mon sujet n'est pas bien placer et je fais toute confiance au(x) modérateur(s) pour le déplacer s'il y a lieu...

Voilà.

Je suis un modeste amateur de SF et je dois avouer que je ne lis (pratiquement) que ce type d'ouvrages depuis... et bien oserais-je avouer trente ans ??? Cela me surprend (effraie) rien que de l'écrire... Bien !!!

Je lis en peu de tout en SF et Fantastique mais les bibliothèques ont peu de romans récents. Je les achète donc souvent pour ne conserver que ceux qui me plaisent vraiment. J'ai lu pas mal d'auteurs "anciens" et "classiques". J'ai récemment adoré SPIN et les CHRONOLITES.

Mon domaine de prédilection est le voyage dans le temps (VDLT) avec pour roman PREFERE 'L'homme éclaté'. Un petit chef d'oeuvre dans la construction. J'apprécie aussi les uchronies.

Je profite donc de cette tribune qui m'est offerte, et du niveau de connaissance tout bonnement incroyable de nombre d'entre vous pour vous demander deux conseils !

Conseil N°1 : quels sont les romans VDLT que vous pourriez me conseiller : Barjavel ? OK... Wells ? OK... Les matous enfermés dans des boiboites ? OK...
A part cela ? Quoi d'autre ???

Conseil N°2 : j'ai lu étant plus jeune une fantastique histoire de VDLT. Dans mon souvenir c'était un roman et non une nouvelle, mais bon, pas sur.
Un type qui ne se doute de rien rencontre un ou deux autres personnages qui vont absolument vouloir lui faire faire tout un tas d'actions, dans un ordre bien précis. Ils viennent du futur et les actions qu'il va faire vont lui éviter de faire de grosse bêtises. Oui, mais voilà, il va faire tout autre chose... A moins que tout n'était prévu au départ !
Bon, je ne sais plus trop ce que j'ai inventé là dedans mais je voudrais retrouver le titre de cet ouvrage. Rien à faire, je n'y arrive pas...
Je fais donc appel aux compétences infinies de certain(e)s présent(e)s ici.
M'ouais, d'accord, c'est léger, je sais...

Et je vous remercie INFINIMENT !


Pascal.
Wink
Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?