Forum : Un avis sur La Carte et le Territoire de Michel Houellebecq

Commenter

J'ai bien avancé dans ma lecture, autant avouer que je n'ai pas terminé le livre, et je ne sais pas encore si je le ferai, mais je commence à comprendre pourquoi ce roman récolte autant de critiques élogieuses dans le cercle des critiques littéraires parisiens, ce qui était déjà un mauvais présage :

Houellebecq fait désormais partie de ces écrivains ennuyeux à mourir qui raconte leur vie médiocre au travers d'un personnage fictif. Vous me direz que c'était déjà le cas avec EXTENSION, sauf qu'il a totalement perdu cette distanciation, cette humour, cette ironie qui permettait au lecteur de digérer la routine d'un récit monotone.

L'histoire relate donc le quotidien d'un photographe. Son chauffe-eau est en panne, tout part de là. Et j'ai un peu envie de dire que j'ai résumé le quart du livre. Les références à la "réalité" (JP Pernaud, Julien Lepers, Beigbédé...) dont devenus des espèces de gimicks inutiles, des trucs que le lecteur attend et qu'on leur donne.

Alors on attend la petite phrase qui, au détour d'une page, vous cloue sur place, mais il n'y pas grand chose à se mettre sous la dent.

Tout ceci, bien sûr, n'est qu'une première impression.

Florent
Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?