Les robots spammeurs rêvent-ils de moutons électriques ?

Commenter

Les robots spammeurs rêvent-ils de moutons électriques ? est un article de Clément sur le blog de Bifrost.

Voici le début. Le reste est à lire ici.

"En 1968, l'auteur américain Philip K. Dick imagine dans le roman Do Androids Dreams of Electric Sheep ?Paru en français chez Chute Libre sous le titre « Robot blues » puis chez Titres/SF sous le titre « Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ? ». Aujourd'hui disponible chez J'ai Lu sous le titre « Blade runner ». une Terre dévastée par une guerre nucléaire. La plupart des espèces animales ayant disparues, elles ont été remplacées par des imitations synthétiques. Rick Deckard, dont le métier est de traquer les androïdes qui se font illégalement passer pour des humains, est l'un des rares habitants de la Terre à n'avoir pas émigré sur Mars. Propriétaire d'un mouton artificiel, il rêve de le remplacer par un vrai et voit dans la récompense offerte pour la capture six androïdes Nexus-6 échappés de Mars l'occasion de réaliser son rêve.

La question de la confusion entre robots, androïdes, intelligences artificielles d'une part et véritables humains d'autre part a longuement fait réfléchir les auteurs de science-fiction, même s'ils l'ont un peu oubliée aujourd'hui au profit d'une fascination pour le clonage. Entre, chez AsimovDans la nouvelle « Evidence » extraite du recueil « Les Robots », diponible chez J'ai Lu., le candidat à la présidentielle sommé de prouver qu'il n'est pas un androïde et, chez Greg EganEntre autres dans la nouvelle « En apprenant à être moi » dans le recueil « Axiomatique », diponible au Bélial'., les interrogations existentielles que suscitent les fameux cristaux permettant de copier sa personnalité sur support informatique, il y a nombre de nouvelles de Philip K. Dick, dont la plus connue deviendra au cinéma le film Blade Runner de Ridley Scott. "
Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?