Science-fiction et fantasy : la version suédoise de Dracula traduite en anglais, la couverture d'Eriophora de Peter Watts chez Le Bélial', un trailer animé de Candyman, un teaser pour Unité Z, Nadia Coste nous parle de son oeuvre Comment je suis devenue un robot

Commenter

La version suédoise de Dracula traduite en anglais

Powers of Darkness est le nom d'une "réécriture-traduction" de Dracula, le roman épistolaire de Bram Stoker publié en 1897. Ce texte a été publié sous forme de roman-feuilleton dans le journal suédois Dagen deux ans après le roman d'origine (sous le nom de Mörkrets makter) avant d'être traduit en islandais (sous le nom de Makt myrkranna).

Il contient plusieurs scènes qui ne sont pas dans le roman original avec une fin différente contenant ainsi 300 000 mots de plus que la version de Bram Stoker.

La page Facebook de Vampirisme.com nous informe que le titre sera traduit par Centipede Press et paraîtra en 2022.

La couverture d'Eriophora de Peter Watts chez Le Bélial'

Découvrez la couverture du prochain livre de Peter Watts, Eriophora, traduit par Gilles Goullet pour les éditions Le Bélial'. C'est l'artiste Manchu qui en est l'auteur. L'œuvre, dont le titre original est The Freeze-Frame Revolution, paraîtra le 17 septembre en librairie.

Un trailer animé de Candyman

Alors que le film d'horreur Candyman de Nia DaCosta devait sortir cette semaine, il a finalement été repoussé jusqu'au 30 septembre à cause de la pandémie de coronavirus. Pour nous faire patienter, la réalisatrice a publié sur son compte Twitter un trailer animé tout en délivrant un message puissant sur le mouvement black live matter.

Un teaser pour Unité Z

La bande dessinée Unité Z fait l'objet d'une superbe bande annonce, réalisée par Visions Of Dystopia et Rol Théo, avec l'aide de l'auteur Motus.

La BD sortira le 26 août en librairie.

Nadia Coste nous parle de son œuvre Comment je suis devenue un robot

Ce nouvel épisode de De quoi ça parle ? est consacré à l'œuvre de Nadia Coste Comment je suis devenue un robot, édité par Syros en 2019.
C'est l'autrice elle-même qui nous la présente.

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?