Science : un espoir contre la tuberculose

Commenter

La tuberculose est une maladie infectieuse du au Bacille de Koch (BK), qui continue à atteindre des millions de personnes dans le monde chaque année.

Une de ses principales difficultés est la résistance aux antibiotiques dits "classiques", ce qui fait que notre arsenal théarpeutique est limité aux quelques anti-tuberculeux existants.

Certaines (et même de plus en plus) des souches de BK sont devenus "toto-résistants" est nous sommes impuissants à traiter les patients qui en sont infectés.

Le BK resiste notamment spontanément à toutes les béta-lactamines (la Pénicilline et ses dérivés), qui sont pourtant nos "meilleurs" armes contre les bactéries.

Cette résistance aux béta-lactamines est en grande partie dûe à la production par le BK d'une enzyme (appelé béta-lactamase) détruisant toutes les bétalactamines qui passent devant elle...

Et bien, cette semaine dans Science, une équipe a démontré qu'en associant une carbapenem (la famille la plus puissante de béta-lactamines que nous possédions) en l'occurence le Meropenem, avec l'acide clavulanique (un inhibiteur des béta-lactamases), on pouvait atteindre le BK.

C'est une découverte extrêment importante.

En effet, entre la découverte d'une nouvelle molécule et la possibilité de l'utiliser chez des patients, s'écoule en générale une dizaine d'année (test, essais, publications, mise sur le marché etc...).

Mais là, c'est différents. Ce sont déjà des molécules très connus et souvent prescrites et utilisées. Donc potentiellement, très très rapidement, des patients pour qui nous n'avions plus d'espoir, pourraient être sauvé.

Alors cette article de Science n'est pas un article clinique. Nous ne savons pas encore très exactement ce qui va se passer chez l'homme. Mais je trouve que c'est une nouvelle importante+++
Et encourageante au plus haut point.

Citation:
Science. 2009 Feb 27;323(5918):1215-8.


Meropenem-clavulanate is effective against extensively drug-resistant Mycobacterium tuberculosis.

Hugonnet JE, Tremblay LW, Boshoff HI, Barry CE 3rd, Blanchard JS.
Department of Biochemistry, Albert Einstein College of Medicine, 1300 Morris Park Avenue, Bronx, NY 10461, USA.

beta-lactam antibiotics are ineffective against Mycobacterium tuberculosis, being rapidly hydrolyzed by the chromosomally encoded blaC gene product. The carbapenem class of beta-lactams are very poor substrates for BlaC, allowing us to determine the three-dimensional structure of the covalent BlaC-meropenem covalent complex at 1.8 angstrom resolution. When meropenem was combined with the beta-lactamase inhibitor clavulanate, potent activity against laboratory strains of M. tuberculosis was observed [minimum inhibitory concentration (MIC(meropenem)) less than 1 microgram per milliliter], and sterilization of aerobically grown cultures was observed within 14 days. In addition, this combination exhibited inhibitory activity against anaerobically grown cultures that mimic the "persistent" state and inhibited the growth of 13 extensively drug-resistant strains of M. tuberculosis at the same levels seen for drug-susceptible strains. Meropenem and clavulanate are Food and Drug Administration-approved drugs and could potentially be used to treat patients with currently untreatable disease.

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?