Pierre Bordage

Modérateurs : Estelle Hamelin, Travis, Charlotte, marie.m, Eric, jerome

jerome
Administrateur - Site Admin
Messages : 14609
Enregistré le : jeu. déc. 15, 2005 4:12 pm
Localisation : Chambéry

Message par jerome » lun. avr. 04, 2016 9:36 am

Jérôme
'Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal.' Robert Sheckley

jerome
Administrateur - Site Admin
Messages : 14609
Enregistré le : jeu. déc. 15, 2005 4:12 pm
Localisation : Chambéry

Message par jerome » dim. mars 05, 2017 9:45 pm

Il y a une interview de Pierre ici pour Le Point à l'occasion de la sortie d'Arkane chez Bragelonne.

Ce roman de fantasy a d'ailleurs été chroniqué sur France Inter.

Par ailleurs, il y a ici une vidéo de la rencontre avec Pierre Bordage au début de l'année à la médiathèque de Sèvres.

Enfin sur Facebook, les éditions Leha annonce qu'ils vont publier un roman inédit de Pierre Bordage qui sera adapté pour les rôlistes...
Jérôme
'Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal.' Robert Sheckley

jerome
Administrateur - Site Admin
Messages : 14609
Enregistré le : jeu. déc. 15, 2005 4:12 pm
Localisation : Chambéry

Message par jerome » mar. nov. 07, 2017 2:08 pm

Pierre Bordage est interviewé par Le Monde... La classe...
L’auteur William Gibson a déclaré dans une interview récente qu’il avait l’impression que nous avions, collectivement, de plus en plus de mal à nous projeter dans le futur. Est-ce que vous êtes d’accord ?
Pierre Bordage : Pour lui, il n’y avait plus de possibilité de futur, et il était au plus proche de la réalité où il diminuait considérablement l’intervalle entre le futur et le présent. S’il veut dire « il n’est plus possible d’écrire de la science-fiction », il y a encore de la place pour ça. Il est précurseur du genre cyberpunk, qui touche à sa fin. La science-fiction qu’on a créée dans les années 1970 et 1980 touche à sa fin, la réalité nous rejoint, la dépasse.
Pour nous projeter dans le futur, le space opera, le post-apocalyptique sont là. On ne sait pas de quoi le futur sera fait. Le futur peut prendre toutes les formes à tout moment, s’y projeter c’est prendre une voie d’exploration qui a toutes les chances de ne pas être véritable.
Beaucoup d’auteurs se sont plantés sur « le futur ». Le rôle de la science-fiction est de détecter, dans le présent, les courants de fond qui traversent la société, les projeter pour dire « voilà ce qui peut se passer ». C’est une forme d’invitation à la réflexion.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/pixels/article/20 ... ILKLSKV.99
Jérôme
'Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal.' Robert Sheckley

Avatar du membre
Jean24
Messages : 175
Enregistré le : jeu. avr. 13, 2006 8:43 am
Localisation : Belgique profonde

Message par Jean24 » ven. nov. 10, 2017 4:00 pm

Un roman en préparation?

jerome
Administrateur - Site Admin
Messages : 14609
Enregistré le : jeu. déc. 15, 2005 4:12 pm
Localisation : Chambéry

Message par jerome » lun. nov. 13, 2017 9:04 pm

Deux interviews dans lesquelles tu trouveras peut être ton bonheur Jean...

Une ptemière interview de Pierre Bordage à réécouter.

Et une deuxième interview de Pierre
Jérôme
'Pour la carotte, le lapin est la parfaite incarnation du Mal.' Robert Sheckley

Répondre

Retourner vers « Les infos sur vos auteurs »