- le  

Date de parution : 01/11/2020
voir l'oeuvre
Commenter

Cogito , Victor Dixen

Victor Dixen est un auteur que l’on ne présente plus. Plusieurs romans à son actif pour autant de succès littéraires. Il est sans aucun doute l’un des auteurs français sur qui l’imaginaire peut compter. La question est cependant de savoir si Victor Dixen va à nouveau réussir à nous embarquer dans un nouvel univers après nous avoir fait voyager sur Mars avec l’excellente série Phobos.

Bienvenue aux Iles Fortunées !

Roxanne a 18 ans, un regard désarçonnant, un caractère bien trempé, et peu de chance de décrocher le Brevet d’Accès aux Corporations si elle ne se reprend pas en main. Il faut dire que sa vie est compliquée entre une belle-mère qu’elle refuse d’accepter et un père ayant perdu son boulot depuis que les nouvelles technologies développées par Noosynth tendent à remplacer les humains dans de multiples fonctions.

Elle décide alors de céder aux sirènes du « cyber-bachotage » et obtient une bourse pour participer au stage « Science-Infuse ». Direction les Iles Fortunées, archipel futuriste dominé par la technologie et les intelligences artificielles, où elle sera soumise à un protocole expérimental de programmation neuronale.

Chance inouïe ou pacte avec le diable ? Roxanne et les autres stagiaires le découvriront bien assez tôt.

Le jour où la technologie prendra le pouvoir…

Ce roman offre une intrigue prenante, bien ficelée, bref, elle est un excellent « page-turner ». Ajoutons une construction précise des personnages, à la psychologie travaillée. Nous avons là les ingrédients d’un livre impossible à lâcher.

Mais allons plus loin. Cogito est aussi une invitation à la réflexion. Alors que nous déléguons de plus en plus de tâches aux nouvelles technologies au détriment de l’humain, sommes-nous conscients des limites de la robotique et autres systèmes interactifs ? Parce que si nous prenons le temps d’y réfléchir, l’histoire de Roxanne pourrait être celle de générations pas si futures que cela. Les intelligences artificielles se développent de jour en jour et ouvrent la porte de multiples possibles, tels ces stagiaires soumis à des expériences de programmation neuronale. Les Iles Fortunées ne seraient-elles pas le reflet des ambitions parfois démesurées de l’humain ? C’est en tous cas la problématique soulevée par l’auteur. Jusqu’où iront les responsables de Noosynth ? Peuvent-ils vraiment tout contrôler ? Quel sera le prix à payer ?

L’arme ultime : le livre.

Toutes ces questions sont abordées dans le roman. Les jeunes stagiaires sont face à eux-mêmes, à leurs convictions, et devront faire des choix cruciaux.

Les lecteurs, quant à eux, ont dans les mains un support de questionnement, un roman qui ne laisse pas de marbre. Conteur, visionnaire, et éveilleur de conscience. Une fois encore, Victor Dixen remplit ces trois rôles en livrant un roman travaillé et un objet-livre soigné au niveau de l’esthétisme.

En ce qui me concerne, un petit bémol pour la fin que j’imaginais autrement. Mais là nous sommes dans l’ordre du ressenti personnel. Maintenant, il ne nous reste qu’à patienter jusqu’au festival les Imaginales afin de savoir si le jury du prix des lycéens partagera l’enthousiasme général pour ce roman !

Partager cet article

Vous pourriez être intéressés par

Qu'en pensez-vous ?