Livre
Photo de Le paquebot immobile

Le paquebot immobile

Aux éditions : 
Date de parution : 15/10/20  -  Livre
ISBN : 9782370490995
Commenter

Septième continent construit avec les matériaux de l’île poubelle, plastiques agglomérés, déchets de l’humanité, voilà le Paquebot immobile. Une utopie libertaire créée à force d’imagination par des pacifistes lassés des turpitudes du monde. Une nation ultra moderne, riche de l’exploitation de technologies surprenantes. Trente ans après la naissance du Paquebot, Pairubus profite de la disparition de Robur, le guide spirituel de l’île, pour s’imposer à une population de Paquiennes et Paquiens pétrifiés par le bonheur, ou en proie à des querelles idéologiques. Sur les vestiges d’un tsunami dévastateur, il organise une tyrannie mortifère. Les fondateurs, aux noms issus des héros de Jules Verne, tentent de coordonner la résistance. Dès lors s’engage un combat à armes inégales dans un univers en reconstruction, transcendé par une myriade d’innovations, aux décors toujours plus insolites. D’autant plus qu’il faut convaincre les membres de communautés extravagantes, Végéludes, Athéoristes, Piloufaciens. Et délivrer de Pairubus la mystérieuse Véra, sa captive, son fétiche.

SylvainB   - le 12/02/2021

Philippe Curval - Le paquebot immobile

Une légende

Philippe Curval, par la longévité de sa carrière littéraire, est une légende vivante de la science-fiction française. Rappelons qu’il a été publié dans la mythique collection le rayon fantastique avec Les fleurs de Vénus en 1960 et Le ressac de l’espace en 1962. Rappelons aussi qu’il a obtenu le prix Apollo en 1977 avec Cette chère humanité. A plus de quatre-vingt-dix ans, Curval publie toujours, chez La volte désormais, et Le paquebot immobile est sorti à l’automne dernier.

 

Une utopie est née

 

Grâce aux déchets plastiques qui pullulent dans l’océan, une minorité d’utopistes menés par le mystérieux Robur a créé le septième continent, le Paquebot. Ce continent a accueilli tous les inadaptés, les pacifistes, les anarchistes et a vu aussi se créer d’autres communautés comme les Piloufaciens ou les Végéludes. A la mort de Robur, le mystérieux Pairubus s’est imposé comme le nouveau guide des Paquiennes et des Paquiens. Et on peut dire la soif de pouvoir de Pairubus va faire dévier l’utopie. Le Paquebot a attiré la belle Véra, capable de voir l’avenir immédiat. Elle intéresse aussitôt Pairubus qui la capture au moment où un Tsunami coupe le Paquebot en deux. Bientôt Pairubus installe dans la partie du continent qu’il contrôle une dictature. Le Paquebot est-t-il condamné ? Et Véra ?

 

La sotie de l’avenir

 

Ici, Philippe Curval a conçu une sotie, c’est-à-dire une satire, une pièce politique où le postulat de base est simple : tous les acteurs de la société sont fous. Il imagine donc une histoire autour de ce sixième continent fait de nos plastiques et de nos ordures, actuellement en formation dans le Pacifique, où on fonde donc une utopie (sur des ordures, waouh). Et se créent des communautés délirantes qui vivent tranquillement et ne voient pas venir la dictature de Pairubus (qui renvoie au héros d’Ubu Roi, hommage certain à Jarry), condensé de bien de dictateurs passés et à venir. C’est drôle, parfois cruel, et très bien écrit. Curval reste ce créateur déroutant et toujours juste dans sa perception de notre société, pleine d’ironie lucide. Il faut lire Le paquebot immobile, certainement un de ses grands livres.

Sylvain Bonnet

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?