Livre
Photo de Summerland

Summerland

Aux éditions :   -  Collection : 
Date de parution : 08/07/22  -  Livre
Commenter
Rafaelle-Gandini-Miletto   - le 08/07/2022

Summerland : qui ne rêve pas d'un éternel été ?

Toutes les sociétés sont mortelles. Toutes ?

1938. Grâce aux nouvelles découvertes mathématiques et physiques, notamment dans le domaine des ondes radio, l’Angleterre cartographie et ajoute à ses colonies le royaume d’Hadès, Summerland. Le pays de l’été. La mort est abolie… du moins, pour ceux qui ont les moyens de se payer un Ticket.

Qui ne rêve pas d’un éternel été ?

Il y a aussi dans ce nom quelque chose de « Sumer », le pays des rois civilisés en akkadien, le berceau de la civilisation. Le règne éternel de la reine Victoria. Le fantasme absolu du conservatisme. Thé, Nouveaux-Morts masqués et vieilles dentelles.

Une terra incognita ?

Les conséquences de ce rideau baissé sur les limbes apparaissent vite. Que vaut la vie, si elle n’est plus mortelle ? Plus prosaïquement, comment gérer les cotisations de retraites ? Beaucoup de questions se posent, et l’une d’elles ne se pose peut-être pas assez.

Où sont passés les milliards de milliards de morts des millénaires précédents ? Summer City, découverte, était peu peuplée, et d’âmes n’ayant pas plus d’un siècle. Mais les profondeurs de Summerland sont-elles vraiment désertes ?

Contre-espionnage et agents triples

Summerland nous plonge dans une fantasy urbaine steampunk résolument londonienne aux allures de bal des fantômes et dans une intrigue policière uchronique complexe aux ramifications politiques et philosophiques.

Duels de cours

Les forces principales, qui s’affrontent en armant l’un ou l’autre côté de la fratricide Guerre d’Espagne, sont la Couronne d’Angleterre et une Russie bionique où règne la Présence, Hal ou Big Brother divinisé constitué d’âmes en communion.

Mais les agents contre-révolutionnaires soviétiques d’un côté, les rivalités professionnelles entre la Cour d’Hiver anglaise – celle des vivants – et la Cour d’Eté – celle des morts, et des deux côtés les amitiés, inimitiés et jalousies humaines, vont se charger de brouiller les pistes.

Taupes et combats de coqs

Rachel White, agente du SIS, obtient des informations sur une taupe soviétique, mais l’agent-double a des amis très haut placés. C’est en sous-marin qu’elle devra affronter le NKVD, les contre-révolutionnaires, pas mal de traîtres et ses propres fantômes, mais aussi la misogynie de son époque, où il est plus aisé pour une vivante de traverser l’éther que pour une femme de passer la porte d’un club de gentlemen.

Un roman immersif et inventif

Le charme discret de l’érudit

Cette uchronie fourmille d’easter eggs historiques et scientifiques : l’occultisme et le spiritisme en vogue pendant la Grande Guerre prennent une tout autre dimension, grâce à une technomancie alimentées de pierres d’âmes ; le Premier Ministre, qui passe son temps « à s’occuper de choses imaginaires, comme la politique », est fortement inspiré du père de la science-fiction, H. G. Wells ; les règles magiques suivent les hypothèses scientifiques en vogue à l’époque…

Une aventure sur plusieurs tons

Passionnant roman steampunk d’espionnage et d’aventure au rythme maîtrisé, à l’écriture visuelle, Summerland ne se prive pas de scènes de bravoure fantastiques ni de pointes d’humour, tout en menant une réflexion sur les espaces infinis qui devraient peut-être davantage nous effrayer.

Comment vit un pays dans lequel les morts sont simplement en télétravail ?

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?