- le  

Walking Dead Negan

Robert Kirkman (Scénariste), Charlie Adlard (Dessinateur)
Cycle/Série : 
Langue d'origine : Anglais US
Aux éditions : 
Date de parution : 30/05/2018  -  bd
voir l'oeuvre
Commenter

Walking Dead Negan

On présente plus les auteurs Robert Kirkman et Charlie Adlard, ces deux comparses qui travaillent de longue date sur la série Walking Dead. En effet Robert Kirkman scénariste américain, né à Richmond (USA) en 1978 est le créateur de la série au succès jamais démentit. Tandis que Charlie Adlard, dessinateur anglais (né en 1996) l'a rejoint pour les dessins et ses encrages qui ont fait sa renommé.

Robert Kirman vient de signer sa dernière série Tech Jacket (2018) et vous pouvez retrouver les dessins de Charlie Adlard dans Astronauts in Trouble (2017 Delcourt).

Cliff Rathburn est lui un dessinateur américain. Cet artiste travaille autant le noir et blanc que la couleur. Il commence ses armes chez DC Comics puis il rejoint l'équipe de Walking Dead pour les encrages avec Charlie Adlard. Il a dessiné les six numéros de la série Brit et c'est le dessinateur des séries War Heroes de Tony Harris et The Autority de Simon Coleby.

Une jolie galerie de portraits

Negan est le récit d’homme ordinaire qui va se transformer en un être extraordinaire dans sa folie et son chagrin. La vie et le cataclysme vont le transformer à jamais. D'abord banlieusard, coach sportif pour ados, joueur de ping-pong émérite et amoureux fou de sa femme, il va devenir ce rouleau compresseur qu’est le leader incontesté des Sauveurs.

Si au début du récit on ressent le terreau de la langue bien pendue et souvent vulgaire de Negan, il lui manque encore la cruauté qui va le prendre dans ses serres avec la zombification de femme. Incapable de la tuer, dans le chagrin absolu, sa descente aux enfers est parfaitement rendue par les dessins de Charlie Adlard et l’encrage de Rathburn Cliff qui vire noir le plus sombre en intensifie un peu plus le relief.

Construction d'un psychopathe...

La construction de ce personnage hors normes méritait bien ce comics pour lui rendre hommage. Et s'il est vrai qu’entre Rick et lui tout les oppose, chacun tente pourtant de sauver le plus grand nombre, de survivre à cet enfer et surtout de combattre leurs démons à leur manières et avec leurs armes respectives. En parlant d’arme, l’arrivée et les explications de Lucille sont assez sympas. On comprend mieux sa relation avec sa batte de baseball. J’ai aussi beaucoup aimé la fin du récit où Negan fait son premier véritable pas vers le Negan que l’on connaît. Un beau clin d’œil à sa série, merci Monsieur Robert Kirkman.

Enfin petite cerise sur le gâteau vous aurez droit, petit veinard à quelques pages sur des épisodes de vie de Michonne, le Gouverneur et Tyreese, d’autres figures emblématiques de la série. Bonne lecture.

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Vous pourriez être intéressés par

Qu'en pensez-vous ?