Jeunesse
Photo de Alter Jérémy

Alter Jérémy

Johan Heliot ( Auteur), Gilles Francescano (Illustrateur de couverture)
Aux éditions : 
Date de parution : 31/10/05  -  Jeunesse
ISBN : 2740419252
Commenter
Nathalie   - le 20/09/2018

Alter Jérémy

Que de chemin parcouru pour Johan Héliot depuis ses nouvelles publiées dans des fanzines. Dès 1999, il voit ses textes publiés dans des supports professionnels, la machine est lancée et va s'emballer rapidement. En 2002, il se met en disponibilité de l'éducation nationale au sein de laquelle il était professeur d'histoire géo et de lettres. Il multiplie alors les projets, publie des suites à des premiers romans remarqués par la critique et appréciés par le public : La Lune seul le sait se prolonge par La Lune n'est pas pour nous tandis que Faerie thriller renoue avec l'univers flamboyant et les personnages attachants de Faerie Hackers. Romancier reconnu, novelliste prolixe et anthologiste à l'occasion (il était à la barre de La Machine à remonter les rêves se partageant le quart avec Richard Comballot ), il explore enfin le continent de la littérature jeunesse (sur lequel il s'était risqué une seule fois avec un court texte chez Fleurus, histoire dont le tome 2 vient de paraître).

Par-delà la mort physique...

Lise Kessler a accumulé les traumatismes : un an et demi après avoir perdu sa mère, son casse-cou de petit frère Jérémy meurt dans un stupide accident sous ses yeux. Après de tels chocs, elle a besoin de se raccrocher à ses souvenirs et ne peut résister à la tentation de faire revivre son frère en combinant plusieurs appareils et programmes mis au point par son père. Si Lise s'investit intellectuellement et affectivement dans cette entreprise de reconstituer la personnalité de son frère, la firme qui emploie leur père a aussi beaucoup investi dans les recherches du savant et pour faire progresser les choses dans l'interêt du laboratoire, ses dirigeants sont prêts à exercer un odieux chantage. Ceux qui ont aimé Jérémy devront réagir vite pour épargner à sa "copie" le sort de cobaye...

Une rare sensibilité sur fond d'avancées  technologiques

Johan Heliot s'approprie avec beaucoup de finesse le défi que l'homme a toujours espéré pouvoir relever grâce aux progrés de sa science : l'immortalité. La  sauvegarde informatique des caractéristiques d'un individu a souvent été envisagée par les auteurs de SF, prolongation moderne du mythe de la créature façonnée par l'humain à partir de l'humain imaginé par Mary Shelley dans Frankenstein. Il retrouve donc les mêmes problématiques : un être artificiellement créé peut-il accèder au statut d'être humain, ne garde-t-il pas une indépassable monstruosité ?
Alter Jérémy établit aussi une délicate réflexion sur la perte de ceux qu'on aime et la difficulté à faire le deuil. Il interroge l'âme huamine sur la part d'attachement égoïste, d'interêt narcissique que l'on porte à l'autre.

Une anticipation subtile et pleine d'émotions

Même si l'intrigue présente quelques éléments futuristes, l'univers dans laquelle elle prend place reste discret, allusif. Johan Heliot concède quelques aperçus de ce futur quand le docteur Calvin soumet Jérémy à une batterie de questions sur les années qui précédent. Car plus que les progrès technologiques ou scientifiques, c'est le lien familial et fraternel qu'expose Alter Jerémy et plutôt que de s'appesantir sur les agissements des savants fous sans scrupule, il scrute les actes adolescents, l'audace, le courage et l'ingéniosité des adolescents et leur inconscience aussi.
Tout en menant sans s'essoufler une implacable course contre la montre qui tirendra en haleine les férus d'aventures, Alter Jérémy témoigne avec pudeur et justesse de la difficulté à être humain trop humain fragile jusque dans nos retranchements. Et au bout de cette réflexion sur l'altérité, sur le souvenir, reste une impression durable d'une expérience de lecture exceptionnelle et le désir de retrouver vite l'imagination et la sensibilité de Johan Héliot pour un autre roman jeunesse.

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?