Livre
Photo de La piste des cendres

La piste des cendres

Aux éditions : 
Date de parution : 20/02/20  -  Livre
ISBN : 2375791703
Commenter
CelineGuillet   - le 23/03/2020

La piste des cendres

Avec La piste des cendres, Emmanuel Chastellière revient dans l'univers de fantasy à poudre de L'Empire du léopard. Cependant, il ne faut pas s'attendre à une suite, en effet ce nouvel opus se déroule 25 ans après le dénouement du précédent livre. Il peut ainsi se lire tout à fait indépendamment et on peut s'imprégner de son univers sans souci. La très belle couverture du roman est signée Xavier Collette.

Le développement de la colonie

Le royaume du Coronado a traversé le vaste océan et a été conquérir la péninsule de la Lune-d’Or. Les débuts de la colonisation ont été assez faciles grâce aux technologies militaires très supérieures du Coronado qui maîtrise en autre la poudre. Ils ont eu plus de mal à vaincre l'Empire du léopard qui se situait tout au nord, et surtout abrité par une imposante chaîne de montagnes. Mais la force des armes a fini par vaincre aux dépens des natifs. De nombreux colons sont ensuite arrivés, attirés par des promesses d'avenir meilleurs et la recherche de nouvelles richesses dans un pays où tout est à construire. Mais la situation est rapidement devenue tendue avec le Sud et la capitale Carthagène, plus industrielle. Les colons du Nord estiment être exploités par le Sud. Des menaces de guerre interne se profilent et l'assassinat du Vice-Roi de la colonie va bientôt mettre le feu aux poudres. Le Coronado, dirigé par La Reine Constance, veut mater l'insurrection nordiste et pour cela fait appel à Artemis Cortellan, noble et ancien mercenaire, suffisamment habile pour régler la situation et vaincre le Loup Gris, le chef de la révolte nordiste.

Le fait d'avoir situé l'action de ce roman de nombreuses années après la fin de L'Empire du léopard permet à Emmanuel Chastellière d'étoffer son univers et de voir comment une colonie peut évoluer dans le temps. En exposant tout ce qu'il a pu se passer pendant toutes ces années, cela montre si les espoirs placés dans la colonisation ont eu lieu ou si au contraire les choses se sont mal passées. Les colons qui ont quitté leur terre natale pour se rendre dans un monde inconnu où ils ont voulu exporter puis imposer leur mode de vie vivent très différemment des natifs. Face aux désirs d'indépendance des colons, ceux-ci ont l'impression de perdre leur monde, leurs habitudes, leur passé. Ce sentiment se retrouve parmi plusieurs personnages du roman et autant chez les indigènes qui perdent toutes leurs coutumes au détriment des colons, que chez les colons eux-même qui ne comprennent pas la révolte des indigènes.

Un récit double

En plus de l'histoire du pays, le roman suit en parallèle le destin de Azel Alborán, fils métis d’un colon du Coronado et d’une indigène. Azel essaye de se faire une place dans ce monde en travaillant en tant que chasseur de primes. Il aime par dessus tout parcourir les vastes plaines du pays avec son loup Apisi. Il séjourne loin du domaine familial car il ne s'entend pas avec sa famille. Mais s'il se tient éloigné de la situation difficile que vit le pays, les évènements vont finir par le rattraper. Le récit s'intéresse aussi à d'autres personnages comme Zuhaitza, une indigène qui va devenir involontairement la compagne de voyage d'Azel, mais aussi Calider, un journaliste vivant à Carthagène partagé entre son devoir d’informer et son appartenance au Nouveau Coronado. Tous ces héros sont très intéressants à suivre, ils sont travaillés, détaillés et évoluent au fil du récit. Les personnages secondaires sont également très réussis, toutes leurs histoires sont passionnantes à suivre dans cette narration enchâssée.

L'ambiance du roman est très soignée, on s'imagine très bien arpenter ces vastes plaines de la péninsule. Les décors sont très bien mis en scène dans l'histoire. Le conflit entre la modernité et les traditions transparaît également dans l'atmosphère des lieux. Le récit s’apparente souvent à un roman historique revisité, il ne prend que de très rares éléments d'imaginaire. Il s'intéresse aux dissensions au sein d’une jeune colonie annexée par une grande puissance traditionnelle et aux conséquences qu'elles peuvent avoir sur la vie des habitants. L'habile construction de l'ensemble permet de considérer tous les points de vue sans jamais tomber dans le manichéisme. Les différents protagonistes permettent de se situer au cœur d’un conflit, de le comprendre, et de se poser les questions de l’intérieur.

La piste des cendres est un roman intelligemment construit, qui propose une réflexion sur le devenir des colonies autant du point de vue historique que humain. S'il contient très peu de surnaturel, il propose des scènes spectaculaires, des personnages marquants, de nombreuses réflexions, le tout dans un style fluide et imagé. A découvrir sans hésiter pour ceux qui ne connaissent pas l'univers et pour les autres, c'est un très grand plaisir de retrouver ce monde si particulier.

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?