Nouvelle exposition à la Maison d'ailleurs

Commenter

 A partir du 11 septembre 11 h et jusqu'au 8 janvier 2012, la Maison d'ailleurs (le musée de la science-fiction, de l'utopie et des voyages extraordinaires situé à Yverdon-les-bains en Suisse) proposera une toute nouvelle exposition : « Halomancie. Matières poétiques de Stéphane Halleux ». 

Une soixantaine d’oeuvres originales et uniques, la plupart prêtées par des 
collectionneurs privés provenant des quatre coins de l’Europe, seront ainsi exposées. 

Est-il encore nécessaire de le rappeler : malgré sa dénomination de « musée de la science-fiction, de l’utopie et des voyages extraordinaires », la Maison d’Ailleurs ne peut être réduite à la seule fonction de « musée ». En effet, ce qui importe à ce lieu, ce n’est pas seulement de présenter des visions alternatives de notre quotidien, mais également d’essayer de saisir ce qui, dans notre rapport au monde et à nous-mêmes, provient de nos propres fictions. À ce titre, l’oeuvre de Stéphane Halleux est exemplaire : refusant toute catégorisation esthétique, mais conciliant avec celles qui sont affublées à son travail, l’artiste belge s’inspire de notre réalité – les matériaux utilisés sont ceux de tous les jours –, tout en la transposant dans un univers à la fois chaleureux et décalé. Ce processus créatif est une règle de l’Art : transformer notre quotidien le plus familier et, ce faisant, le réinterpréter, lui donner un nouveau sens ; autrement dit, le fictionnaliser afin de mieux le réinventer. 
Parcourue d’un oeil distrait, Halomancie pourrait ressembler à un ensemble homogène de 
sculptures. Cependant, au coeur de chacune de ces pièces, deux histoires peuvent être 
aperçues : l’histoire interne des composants qui constituent l’oeuvre et l’histoire externe que nous imaginerons pour donner vie à ces oeuvres, pour l’instant encore inanimées. C’est cette double histoire qu’a toujours racontée la science-fiction – l’histoire du récit et celle de notre rapport au récit – et c’est pour vous inciter à partir à leur découverte que la Maison d’Ailleurs vous convie à venir contempler le travail surprenant et ô combien innovant de Stéphane Halleux. 

Stéphane Halleux, né en 1972, est un artiste belge. Il a d'abord travaillé dans le milieu du film d'animation avant de revenir à sa passion d'enfance, la sculpture. On lui a déjà consacré de nombreuses expositions en Europe et aux Etats-Unis : San Diego, Oxford, Berlin, Amsterdam, Luxembourg, Bruxelles, Paris. Voilà comment il qualifie son oeuvre : « Envisager les vies antérieures des objets ou autres antiquités que je dissèque. Imaginer que ces choses sont empreintes d’une part de l’âme de chacun de leurs propriétaires. […] J’aime penser qu’en assemblant ces différentes “parties d’âme”, je me rends coupable d’une certaine forme de manipulation génétique… Un morceau de veste en cuir usé pour le côté aventure, la sangle d’un sac à dos de l’armée allemande pour la discipline, cet interrupteur du tableau de bord d’une ancêtre anglaise pour le flegme… » 

 

Une des nombreuses sculptures de l'exposition : 
 
© Stéphane Halleux/Muriel Thies 

Plus d'info sur le site de la Maison d'ailleurs
Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?