Parution : Requiem pour une étoile

Commenter

de Jennifer D Richard, vient de paraître chez Robert Laffont comme "roman". La 4° de couv. le qualifie de thriller à la mécanique implacable et de roman d'anticipation. Ce n'est ni l'un ni l'autre. C'est un polar psychologique, mais sans recherche de tension ou de suspense, un mystère où il s'agit de retrouver les souvenirs qu'a perdu le héros, premier des narrateurs successifs, et où un crime ancien intervient dans l'explication finale. Et c'est un récit qui se déroule dans un monde décalé, une vision qu'on peut déclarer "de science fiction" d'une réalité qui pourrait presque être contemporaine et d'ici. Anticipation, certainement pas: le décor n'est pas une conséquence de l'évolution de notre monde (avec explication de comment l'évolution se serait faite). Mais l'écriture est conforme à ce qu'attend un lecteur de fiction rigoureuse, d'imaginaire possible. Bref, un livre intéressant pour un lecteur de "presque-SF".


Georges Bormand
Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?