BD
Photo de Après la chute

Après la chute

Laurent Queyssi (Scénariste), Juzhen (Dessinateur)
Aux éditions : 
Date de parution : 04/01/17  -  BD
ISBN : 9782723489355
Commenter
Bastien   - le 31/10/2017

Après la chute

Auteur, chroniqueur, scénariste français très orienté dans la culture Geek et SF, Laurent Queyssi a déjà publié plusieurs oeuvres tant en BD qu'en romans avec entre autres Allison, Dans l'oeil de Lynx, Infiltrés, Blackline, Section Infini. Avec Après la chute, on le retrouve comme scénariste d'une BD en one-shot. 
 
Juzhen est un dessinateur chinois. Un temps dans l'illustration de BD érotiques américaines, on le découvre en France sur une série Héroïc Fantasy : Konungar. Après la chute est sa première collaboration avec Laurent Queyssi. 
 
Un univers post-apo!
 
96 années après une catastrophe apocalyptique, les rares survivants ont dû se reconstruire, et s'allier en petits clans pour survivre et se soutenir. 
 
La tribu de Giala, pas bien nombreuse mais avec tout de même plusieurs enfants, est malmenée un jour par une bande de trafiquants d'esclaves. Les femmes sont ainsi capturées alors que chaque homme est sauvagement exécuté. Les enfants, réfugiés dans un vieux bâtiment qui s'est écroulé, sont en danger : des serpents se sont infiltrés dans ce bâtiment, et leur survie est compromise. Giala n'a alors qu'un objectif : les sauver. 
 
Et pour cela, elle va devoir s'en sortir elle-même, et trouver de l'aide. Dans sa course poursuite effrénée, elle découvrira l'origine de ce cataclysme. 
 
Basique.
 
Ce one-shot ne revêt aucune originalité. On y retrouve absolument tous les codes du genre post-apo, tant dans son introduction que dans son titre, puis dans le développement de l'intrigue qui ne surprendra pas le lecteur.
 
Le monde a régressé dans un contexte préhistorique où les combats se font presque à mains-nues, les vêtements sont réduits au strict minimum, de telle manière qu'on ne peut passer à côté des courbes avantageuses des femmes, et des corps bodybuildés des hommes. On y retrouve quelques codes de la fantasy avec quelques personnages mutés, comme un zombie ou un personnage à trois yeux, et des créatures gigantesques. Mais hélas on ne nous sert à aucun moment un peu de nouveauté et de surprise.
 
Il semble que le scénario ne soit là que pour servir le dessin de Juzhen qui offre un visuel agréable (quoi que parfois beaucoup trop lissé, sur Giala notamment) et une mise en couleur sympathique avec un joli jeu sur les ombres. Néanmoins, le tout manque de profondeur et d'accroche au regard. On notera que le personnage du sorcier peut laisser penser à un clin d'oeil au personnage de Tortue Géniale (le visage et sa barbe notamment nous y font penser instinctivement). 
 
Si la BD ne révolutionne absolument pas le genre, les jeunes lecteurs y trouveront à n'en pas douter un agréable moment de lecture, le tout bien illustré. Les amateurs du genre devront plutôt passer leur chemin s'ils recherchent de l'originalité. 

Genres / Mots-clés

Partager cet article

Qu'en pensez-vous ?